Dans l'actualité récente

Bayern Munich : Ancelotti a un problème avec la Playstation

Voir le site Téléfoot

Carlo Ancelotti - PSG
Par Nicolas SCHIAVI|Ecrit pour TF1|2016-09-11T07:00:36.810Z, mis à jour 2016-09-11T07:13:18.312Z

Pour que son équipe se prépare au mieux à affronter Schalke 04, l'entraîneur italien a permis à ses joueurs de rester chez eux. En leur demandant de ne pas abuser de leur console.

C'est un vrai meneur d'hommes. Peu avant de prendre l'avion pour affronter Schalke en déplacement, les joueurs du Bayern Munich ont été autorisés à rester chez eux avec une consigne : ne pas jouer toute la nuit à la console. Et Carlo Ancelotti a défendu sa décision en conférence de presse.

"Avec leur famille"

Si le Bayern Munich n'a toujours pas perdu un match en 2016 en championnat (dernière défaite en décembre 2015 contre le Borussia Monchengladbach), l'entraîneur des champions en titre ne veut rien laisser au hasard et mettre ses stars dans les meilleures dispositions. "Il est mieux pour les joueurs de rester à la maison avec leur famille et leurs enfants, au lieu d'être à l'hôtel et de ne rien faire. Les joueurs sont professionnels et sérieux" a indiqué l'ancien coach du PSG et du Real Madrid.

"Nous arrivons à Gelsenkirchen en milieu de journée et nous avons tout l'après-midi pour nous préparer pour le match. De toute manière, nous l'avons déjà préparé, nous avons juste à voyager. L'équipe est prête à jouer à son meilleur niveau". On ne sait donc pas si cette décision a eu une réelle importance sur l'attitude des joueurs mais le Bayern Munich est revenu de Schalke avec une victoire 2-0. Les Bavarois n'ont d'ailleurs plus perdu à Gelsenkirchen depuis décembre 2010.

Pas trop de Playstation

Carlo Ancelotti a donc brisé les habitudes des Bavarois, habitués à rester à l'hôtel à la veille d'un match de Bundesliga joué à l'extérieur. Il n'avait finalement qu'un souhait : que ses joueurs "ne jouent pas trop tard à la Playstation". A la manière de Pep Guardiola, qui a été le premier a instauré une volonté de concentration maximum avant une partie, l'entraîneur transalpin a donc imposé une nouvelle méthode d'avant-match.

Après une première période poussive, le Bayern Munich a du attendre la fin du match pour inscrire un premier but par l'intermédiaire de Lewandowski (81e) avant que Kimmich (90e+2) n'aggrave le score. L'équipe de Carlo Ancelotti est en tête de Bundesliga avec 6 points et deux victoires en autant de rencontres.