Dans l'actualité récente

Bayern Munich - Chelsea : Ribéry, "Si jamais on perd, on aura tout perdu"

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2012-05-19T08:04:00.000Z, mis à jour 2012-05-19T08:14:12.000Z

Ribéry nous livre ses dernières impressions avec le grand choc de samedi soir. État d'esprit, rapports de force... il nous dit tout sur le match de sa vie.

Franck Ribéry est en train de vivre l’un si ce n’est le moment le plus important de sa carrière. Comment l’aborde-t-il ?




Contrairement à la finale de 2010 perdue contre l’Inter Milan, Franck Ribéry ne sera pas suspendu, samedi soir, face à Chelsea. Le Français savoure et a conscience que c’est sans doute sa dernière chance d’être couronné roi d’Europe. « J’ai vingt-neuf ans et je ne sais pas si je rejouerai une finale. » indique-t-il dans les colonnes de l’Equipe. À l’aube de l’Euro 2012, Ribéry a conscience des enjeux, « si jamais on perd, on aura tout perdu. »




« C’est un match aussi important que la finale de la Coupe du Monde en 2006 contre l’Italie. » continue le milieu offensif, qui a l’expérience de ce genre d’évènement. Pour autant, il assure n’avoir rien changé à sa préparation et décompresse en s’occupant de ses enfants. « Si je faisais différemment, ce ne serait pas bon pour ma sérénité. Et puis, la nuit, je dors bien, je trouve facilement le sommeil. » C’est donc un Ribéry pétri de sagesse qui aborde le choc anglo-allemand.




Enfin, Franck Ribéry parle du rapport de force entre le club anglais et le sien. S’il sait que le Bayern Munich est favori, il ne sous-estime pas Chelsea, « redoutable sur coups de pieds arrêtés » et en contres. Il estime que son équipe aura le ballon mais que le match sera très « compliqué. » Face à des Blues revanchards, il sait que l’impact physique aura son importance, tout comme l’aspect technique. De part ces difficultés, la victoire n’en sera que plus belle.



Franck Ribéry rêvait de cette finale, il y est. Maintenant, il faudra aller chercher le titre convoité par tout le monde.