Bayern Munich - Chelsea : Ribéry et les siens remportent la Supercoupe

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2013-08-30T22:11:00.000Z, mis à jour 2013-08-30T22:15:34.000Z

Après une rencontre âprement disputée et riche en rebondissements, le Bayern Munich de Pep Guardiola s'impose face à Chelsea. Menés par deux fois au score, les Bavarois sont tout de même parvenus à inverser la tendance pour remporter leur première Supercoupe d'Europe. De son côté, Franck Ribéry a été élu homme du match.

Il aura fallu attendre les tirs au but pour voir Chelsea et le Bayern Munich se départager. C'est finalement les hommes de Pep Guardiola qui l'emportent (2-2, 5 tab à 4). Un succès auquel n'est pas étranger Franck Ribéry.

Guardiola bat Mourinho

Première réussie sur la scène européenne pour Pep Guardiola à la tête du Bayern Munich. Après un an d'inactivité, l'ancien coach du FC Barcelone a rapidement renoué avec le succès. Avec ce succès face à Chelsea lors de la Supercoupe, le néo-entraîneur bavarois offre ainsi aux Munichois leur quatrième titre de l'année 2013. De quoi donner un nouvel avertissement aux grosses écuries européennes : cette année encore il faudra compter sur Franck Ribéry et consorts.

Ribery décisif

Pourtant, les choses avaient plutôt mal débuté pour le Bayern Munich. Après seulement huit minutes de jeu, le Chelsea de José Mourinho frappe fort. Fernando Torres signe en effet une superbe reprise de volée après un contre magnifiquement mené par Eden Hazard. Élu meilleur joueur UEFA de l'année, Franck Ribéry relance alors les siens d'une frappe surpuissante (47e). Incapables de se départager, les deux équipes font alors durer le suspense jusqu'aux prolongations.

Au bout du suspense

A dix contre onze (expulsion de Ramires à la 84e minute), Chelsea parvient tout de même à reprendre l'avantage grâce à leur prodige belge (93e). Une nouvelle fois menés au score, les Bavarois ne renoncent pas et se procurent un nombre incalculable d'occasions. Mais c'était sans compter sur un Petr Cech impérial. Alors qu'il ne reste que quelques secondes, Javi Martinez égalise et offre au Bayern Munich un sursis inespéré. La décision se fera donc aux tirs au but. Une séance lors de laquelle les Allemands sortiront vainqueurs suite à une tentative manquée de Lukaku.