Dans l'actualité récente

Le Bayern Munich dépose l'Inter Milan !

Voir le site Téléfoot

Le Bayern a de l'orgueil
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2011-02-24T09:24:00.000Z, mis à jour 2011-02-24T09:54:59.000Z

Au terme d'un match exceptionnel, le Bayern Munich a battu l'Inter Milan (1-0) et pris sa revanche sur la dernière finale de la Ligue des Champions. Une rencontre inoubliable.

Le Bayern Munich s'est imposé face à l'Inter Milan à San Siro hier soir (1-0). Une victoire arrachée à la toute fin d'une partie tout simplement extraordinaire !


Hier soir, le Bayern Munich a pris sa revanche sur l'Inter Milan. Neuf mois après la victoire des Nerazzuri en finale de la Ligue des Champions, le club bavarois s'est en effet imposé à San Siro grâce à un but de Mario Gomes à la 90ème minute ! Une victoire (1-0) qui place Franck Ribéry et Arjen Robben dans une position plus que favorable pour le match retour à l'Allianz Arena.



Sans conteste, ce match entre le Bayern Munich et l'Inter Milan aura été l'un des plus beaux de la saison. Suspense, but à la dernière minute après une valanche d'occasions et de frappes du début à la fin de la partie (16 pour le Bayern, 12 pour l'Inter ), ou encore missiles, gestes de grandes classes et folles échapées des rayonnants Ribéry et Robben, tout y était ! Sans oublier non plus des parades hallucinantes des deux gardiens, tout feu-tout flammes hier ! Bref, ce 8ème de finale aller a tenu toutes ses promesses et prouvé que les deux clubs étaient bien revenus à leur meilleur niveau après un début de saison chaotique.



Hier, le Bayern Munich et l'Inter Milan ont été époustouflants. A voir jouer ces deux équipes, on aurait presque regretté qu'il faille un vainqueur et un vaincu dès le prochain match. Tout juste peut-on s'attendre à un match retour complètement fou. Dos au mur, Eto'o, Maicon et consorts devront être encore plus incisifs et brillants qu'hier pour s'imposer face à la magique doublette « Robbéry » !


Hier soir, le Bayern Munich a été flamboyant. L'Inter Milan aussi. Mais l'avantage pris à l'extérieur, et les géniaux - osons le mot -, Robben et Ribéry, semblent bien difficiles à battre...