Dans l'actualité récente

Bayern Munich : Franck Ribéry a (encore) pété les plombs

Voir le site Téléfoot

RTX27TK9
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-08-21T09:08:37.309Z, mis à jour 2016-08-21T09:10:07.143Z

Tancé par son club après son comportement dangereux en Supercoupe d'Allemagne, Franck Ribéry n'a pas retenu la leçon. La presse allemande s'en inquiète.

Les remontrances de Carlo Ancelotti et Philipp Lahm suite à son geste en Supercoupe d’Allemagne n’ont visiblement pas suffit : Franck Ribéry a remis cela en Coupe d’Allemagne vendredi.

Le problème Ribéry

Chouchou des Bavarois depuis son arrivée en Bundesliga, Franck Ribéry pourrait vite devenir un problème pour Carlo Ancelotti. En Supercoupe d’Allemagne, le milieu français a asséné un très vilain coup de coude à Felix Passlack. Un mauvais geste qui aurait pu lui valoir une exclusion et qui a surtout forcé le coach italien et le capitaine Philipp Lahm à monter au créneau pour dénoncer ses accès de colère. « Il va devoir arrêter ça dans le futur et je crois qu’il a compris. Mais je ne sais pas si ce sera le cas. » a révélé le défenseur, qui a vu juste. Vendredi, face à Carl Zeiss Iéna (victoire 5-0 en Coupe d’Allemagne), Ribéry a saisi la tête d’un des joueurs adverses après un duel très viril.

La presse l’épingle

Aussi fort soit-il, Franck Ribéry connaît actuellement des problèmes comportementaux à cause de son caractère. Ses pétages de plombs récurrents posent question dans la presse allemande, qui s’inquiète pour l’avenir du joueur. Stern a par exemple expliqué, « On ne peut plus rien faire pour lui. Sinon comment serait-il possible que le Français, aussi fougueux que doué, perde complètement son self-control à chaque match ? » Pour Die Welt, le côté chafouin de Ribéry peut même devenir un point faible pour le Bayern, si les autres clubs commencent à le provoquer pour le faire sortir de ses gonds et, par extension, du match.

Ancelotti va devoir sévir encore plus

La situation est d’autant plus problématique que, sportivement parlant, on ne peut rien reprocher à Franck Ribéry. Pour preuve, il est à l’origine des trois premiers buts du match face à Carl Zeiss Iéna. A l’image du mauvais élève récoltant de bonnes notes, il pourrait néanmoins être sanctionné durement par Carlo Ancelotti et la direction du Bayern. Il doit comprendre une bonne fois pour toutes.