Dans l'actualité récente

Bayern Munich : Heynckes arrête "pour l'instant"

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-06-04T16:13:00.000Z, mis à jour 2013-06-05T15:13:12.000Z

Tout juste auréolé d'un triplé historique en Allemagne, Jupp Heynckes a décidé de prendre une année sans club avant de, peut-être, reprendre du service. Ce n'est donc pas un adieu.

Depuis plusieurs mois déjà, le Bayern Munich a annoncé que Pep Guardiola succéderait à Jupp Heynckes sur le banc bavarois. Le technicien allemand évoquait alors une possible retraite sans que cela soit officiel. Son agent, Enrique Reyes, entretenait le mystère en expliquant que la seule certitude était qu'il quitterait la Bundesliga à l'issue de la saison. Heynckes a finalement levé le voile sur son avenir, il n'entraînera pas d'équipe la saison prochaine. « Les deux dernières années ont été dures. J'ai dit à ma femme que je ne travaillerai pas en 2013 », a-t-il déclaré ce mardi en conférence de presse au siège du Bayern.

La fin d'une époque
Cette annonce, si elle ne signifie pas qu'il prend sa retraite, marque tout de même un tournant dans la carrière d'entraîneur de l'Allemand. Une carrière couronnée de succès, notamment sur la scène européenne. Ses premiers titres en tant qu'entraîneur, c'est avec le Bayern Munich qu'il les gagne. Par deux fois, il remporte la Bundesliga (1989 et 1990). Il soulève ensuite la Coupe aux grandes oreilles avec le Real Madrid lors de la seule saison qu'il passe dans la capitale espagnole (1997/1998). De retour dans le club allemand en 2011, il a depuis bien étoffé son armoire à trophées pour le plus grand bonheur de la formation bavaroise.

La saison de tous les records
Cette année, le Bayern Munich a survolé la Bundesliga, réalisant au passage la meilleure saison de l'histoire de ce championnat (91 points). Si la domination nationale de l'équipe bavaroise n'a souffert d'aucune contestation, il fallait également confirmer cette supériorité sur la scène européenne. Une tâche plus que remplie avec le sacre en Ligue des Champions face au Borussia Dortmund (2-1). L'équipe avait la qualité mais c'est bien Jupp Heynckes qui a réussi à faire l'amalgame entre ses joueurs. Sûr de sa force, il avait d'ailleurs demandé qu'on le traite avec plus respect au moment d'affronter le Barça en demi-finales et que tous n'avaient de mots que pour Guardiola. Non, il n'a eu besoin de personne pour passer cet obstacle et aller au bout de cette compétition. La Coupe nationale n'a été que la cerise sur le gâteau d'une saison tout simplement historique.

Un retour encore possible
Au moment d'annoncer qu'il se retirait du football la saison prochaine, le coach germanique n'a pas manqué de préciser qu'il avait reçu plusieurs offres. « Je suis aujourd'hui un entraîneur sans poste, bien que j'ai reçu des offres de clubs importants ». Le Real Madrid, à la recherche du remplaçant de José Mourinho, fait certainement partie de ses prétendants. Quoi de mieux pour remporter la Décima que le dernier vainqueur de la Ligue des Champions ? Nul doute que les clubs désireux de l'accueillir sauront lui faire une place s'il décide de revenir aux affaires dans un an. A moins qu'il choisisse de prendre les commandes de l'équipe nationale. Cela tomberait à point nommé puisque le contrat de Joachim Löw se termine en 2014.

D'ici là, le sélectionneur allemand va avoir du travail avec les éliminatoires et la préparation pour la Coupe du Monde 2014. Pourquoi pas partir sur un titre ?

TOP 10 : LES GRANDS RETRAITES DE 2013