Bayern Munich : Lewandowski était déjà un phénomène à l'âge de 9 ans

Voir le site Téléfoot

Robert Lewandoswki sous le maillot du Varsovia Varsovie
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2015-10-15T09:15:30.101Z, mis à jour 2015-10-15T09:15:30.101Z

Robert Lewandowski est LE joueur du début de saison parmi les grands championnats. Et selon son premier entraîneur, c'était déjà un phénomène à l'âge de 9 ans.

Inarrêtable ! En ce moment, Robert Lewandowski est tout bonnement inarrêtable. L'attaquant polonais du Bayern Munich a inscrit 12 buts lors de ses quatre derniers matches avec le club bavarois (quintuplé contre Wolsfburg, doublé à Mayence, triplé face au Dinamo Zagreb et doublé contre le Borussia Dortmund).

Cerise sur le gâteau, il est devenu cette semaine le co-recordman du nombre de buts en qualifications de l'Euro avec 13 réalisations. Mais cela n'étonne absolument pas un homme : Krzysztof Sikorski, le premier entraîneur de Robert Lewandowski.

Quand "Bobek" était maigrichon

A la suite des exploits de Robert Lewandowski, le journal allemand Bild est parti à la rencontre de Krzysztof Sikorski, le premier entraîneur du joueur. Agé de 68 ans, Sikorski a découvert celui qu'il surnomme "Bobek" à l'âge de 9 ans et l'a formé pendant sept ans au Varsovia Varsovie. Sikorski précise que Lewandowski était alors un petit gabarit : "Quand il a rejoint notre club en 1997 c'était le plus petit et le plus maigre. Il avait de longues jambes minces et étroites. Il n'a grandi que lors de sa dernière année chez nous".

► A LIRE ÉGALEMENT : "LEWANDOWSKI AFFOLE LES COMPTEURS"

79 buts à l'âge de 9 ans !

Sikorski précise que c'est le joueur le plus doué qu'il a eu sous ses ordres. Lewandowski a ainsi marqué 79 buts lors d'une saison avec le Varsovia Varsovie à l'âge de 9 ans ! Mais en plus d'être un phénomène, Lewandowski était un bon à l'école : "Il n'y avait que deux choses pour Bobek : le football et l'école" précise son premier entraîneur.

Selon Marek Krzywicki, actuel directeur sportif du Varsovia Varsovie, Lewandowski a hérité des bons gènes de ses parents : un père à la fois footballeur et judoka tandis que sa mère faisait du volley-ball. Et Sikorski d'ajouter que Lewandowski avait déjà de l'ambition et "souhaitait jouer avec l'équipe de Pologne". Un objectif largement atteint par Bobek, que l'on surnomme désormais LewanGOALski.

Robert Lewandoswki à l'attaque avec le Varsovia Varsovie

[VIDEO] Un coup du sombrero et une reprise de volée : Lewandowski régale avec le Bayern