Dans l'actualité récente

Bayern Munich - Marseille : les réactions olympiennes

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-04-04T08:33:00.000Z, mis à jour 2012-04-04T08:38:48.000Z

L'OM n'a pas réussi d'exploit à l'Allianz Arena (0-2) en quart de finale retour de la Ligue des champions. L'élimination de la C1 provoque des sentiments partagés entre objectif rempli et peur pour la fin de la saison. Petit tour d'horizon des déclarations marseillaises.

La déception du résultat a provoqué des réactions mitigées dans les rangs phocéens.




L'entraineur de l'OM n'a pas souhaité accabler ses joueurs à la suite de la rencontre. La défaite contre le Bayern Munich relève avant tout de la « logique sportive » pour l'ancien coach de Monaco : « On a essayé d'inverser la tendance. Il faut sortir la tête haute. Ce soir (hier), la marche était trop haute. »




Le latéral espagnol n'a pas eu la tâche facile lors de ces deux confrontations rapprochées avec des duels face à Ribéry ou Robben. Conscient des lacunes olympiennes, César Azpilicueta a préféré saluer la prestation de l'ogre bavarois, qualifié en demi-finale pour la deuxième fois en trois ans « Ils ont une très bonne équipe. On a eu dans les deux matches l'occasion de prendre l'avantage, quelques minutes après ils nous ont tués. »




Une réaction se différenciait des autres après le match, c'était celle du capitaine. Auteur d'une grande partie malgré deux buts concédés, Steve Mandanda a tiré la sonnette d'alarme par rapport à l'attitude du groupe qu'il juge pas à la hauteur : « Si je savais ce qui ne va pas, ce serait plus facile car on aurait des solutions mais cette fin de saison est très inquiétante car on sent un groupe pas forcément solidaire. » Guère optimiste alors que l'OM a encore une finale de coupe de la Ligue contre Lyon à jouer pour sauver sa saison.


Le Classico qui se profile dès dimanche au Parc des Princes permettra d'observer l'impact de cette élimination européenne.