Dans l'actualité récente

Bayern Munich-Real Madrid : leçon d'Espagnol à l'Allianz Arena (vidéo)

Voir le site Téléfoot

error
Par La REDACTION|Ecrit pour TF1|2014-04-29T22:43:00.000Z, mis à jour 2014-04-30T08:59:38.000Z

Grâce à des doublés de Sergio Ramos et Cristiano Ronaldo, le Real Madrid s'est imposé largement face au Bayern Munich à l'Allianz Arena (0-4). Le club Merengue disputera la finale de la Ligue des champions le 24 mai prochain.

Lors de la première manche à Madrid, Karim Benzema avait permis au Real de prendre un petit avantage dans cette finale avant la lettre (1-0). Mais dans son Allianz Arena, le Bayern Munich se sentait capable de renverser la situation et défendre son titre de champion d'Europe. Retrouvez les moments forts de cette demi-finale retour en cliquant sur le lien ci-dessous :

>BAYERN MUNICH-REAL MADRID : RESUME VIDEO

Contrairement au match aller où les deux équipes ont montré un niveau équivalent, le Real Madrid a surclassé le Bayern Munich lors de cette rencontre retour. Les Merengue ont même infligé aux Bavarois leur plus large défaite de l'histoire à domicile en coupe d'Europe (0-4). Les deux bourreaux du Bayern se nomment Sergio Ramos et l'inévitable Cristiano Ronaldo .

L'échec de Guardiola

Après la rencontre, Pep Guardiola ne s'est pas esquiver, en déclarant que cette défaite et cette élimination étaient clairement sa "responsabilité". Le Bayern Munich a encore eu le ballon lors de ce match, et largement. Mais question efficacité, les Bavarois ont simplement pris une leçon de la part du Real Madrid de Carlo Ancelotti, intraitable sur coups de pied arrêtés et contre-attaques.


Cristiano Ronaldo voulait absolument dépasser le record de buts de Lionel Messi sur une saison en Ligue des champions. C'est chose faite avec ses 15e et 16 buts en 10 matches dans la compétition. La star portugaise pouvait exulter, en ayant rempli ses objectifs individuels et aidé à qualifier son équipe pour la finale.

Rendez-vous le 24 mai prochain à Lisbonne pour le Real Madrid pour disputer la finale de la Ligue des champions, et décrocher peut-être enfin une dixième C1.