Dans l'actualité récente

Bayern Munich : Ribéry a retrouvé "le plaisir"

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-04-21T11:16:00.000Z, mis à jour 2013-04-21T11:32:45.000Z

L'attaquant du Bayern Munich et de l'équipe de France s'est livré dans l'émission Téléfoot. A quelques jours du duel explosif face au FC Barcelone en Ligue des champions, le Français ne cache pas son envie de tout gagner.

L'international français s'est livré longuement à Téléfoot. Des Bleus à l'intérêt du PSG en passant par le rendez-vous face au FC Barcelone, le Boulonnais n'a éludé aucun sujet.

"Il y a Messi et les autres"

Tout le monde en parle déjà. Le duel face au FC Barcelone mardi en demi-finale de la Ligue des Champions s'annonce comme le temps fort de cette fin de saison du football européen. Franck Ribéry lui-même ne cache pas son impatience de se retrouver sur la pelouse de l'Allianz-Arena mardi soir. "Tout le monde attend ce match. On sait que Barcelone est un très grand club, mais on n'a pas peur, ça va être beau" se réjouit le Français. Son duel à distance avec Messi ? "Messi, c'est la classe. Il y a Messi, et peut-être les autres en-dessous. Ce qu'il fait, c'est extraordinaire, il faut admirer, mais j'espère qu'on va gagner la Ligue des Champions cette saison. »


"Envie de terminer ma carrière au Bayern"

Cette saison, tout réussit à Kaiser Franck, auteur de 8 buts en 24 matches de Bundesliga. Des prestations de tout premier plan qui ne laissent pas indifférentes bien au-delà des frontières germaniques. Le PSG, nouveau riche, serait-il susceptible de l'intéresser ? Pas si sûr à écouter le Munichois. " Que Leonardo parle de moi pour un transfert, c'est flatteur, ça me touche. C'est une personne importante pour un PSG qui monte en puissance, mais je suis comme à la maison au Bayern. L'envie de terminer ma carrière ici est là, et elle est réciproque du côté des dirigeants."


"L'Equipe de France? Je prends de nouveau du plaisir"

Sujet toujours plus sensible pour Ribéry, la sélection nationale garde, quoi que les gens en disent ou pensent, une place de choix dans le coeur du Boulonnais. Le Brésil en 2014 fait plus que jamais partie de ses objetifs et tente de rassurer les supporters à ce sujet. "La Coupe du monde ? Il ne faut pas être inquiet. On a fait un très bon match contre l'Espagne, on aurait mérité le nul. Si on finit deuxième, il faudra jouer les barrages, prendre nos responsabilités et être des hommes, parce que ne pas aller au Mondial serait une déception." Une nouvelle déception pourrait-on dire trois ans après l'épisode Knysna et ses conséquences sur sa notoriété. "Avoir été détesté n'a pas été facile, mais il ne fallait pas se cacher et je suis content d'être revenu. À un moment donné, c'était fatigant de revenir en équipe de France, je ne pensais plus à jouer au foot mais à rendre des comptes. Il ne faut jamais remettre en cause mon amour pour ce maillot, sinon je ne serais pas revenu. Je prends de nouveau du plaisir, et ça se voit sur le terrain."


Franck Ribéry et les Munichois du Bayern reçoivent mardi le FC Barcelone (20h45) à l'occasion du match aller des demi-finales de la Ligue des Champions.