Bayern Munich: Ribéry ne craint pas Paris

Voir le site Téléfoot

Les vidéos infos - Quand Franck Ribéry soutient Karim Benzema et entrouvre la porte à l'équipe de France
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-09-07T14:17:05.428Z, mis à jour 2017-09-07T14:17:06.555Z

Le joueur du Bayern Munich s'est longuement exprimé dans Bild sur ses ambitions pour la saison 2017-2018. Il évoque notamment la prochaine confrontation face au PSG.

Franck Ribéry, le milieu offensif du Bayern Munich s'est exprimé avant le déplacement des Bavarois à Paris pour y affronter le PSG en deuxième match de poule de la Ligue des champions le 27 septembre prochain : "Celui qui craint Paris reste à Munich". De quoi donner le ton avant une rencontre qui s'annonce passionnante.

"Nous sommes le Bayern, nous ne craignons personne"

Pour la première fois de la saison, Franck Ribéry a pris la parole dans les colonnes du quotidien allemand. Un entretien fleuve dans lequel l'attaquant français évoque son futur proche - la ligue des champions - et celui un peu plus lointain - sa fin de carrière. Concernant la C1, forcément, le duel face au PSG est dans toutes les têtes et donc la sienne. Et c'est en leader qu'il est devenu au Bayern qu'il s'exprime à ce sujet. Pour lui, il est inconcevable que ses coéquipiers se déplacent au Parc des Princes, le 27 septembre prochain, avec le moindre doute sur la possibilité d'y faire un résultat: "Paris est bien plus fort que la saison dernière, ce sera un super match. J'espère que nous serons tous en grande forme et nous devons y aller en nous disant: "Nous sommes le Bayern, nous ne craignons personne", tape t-il du poing sur la table. Où que nous jouions, nous gagnons."

"Je peux encore jouer deux ou trois ans"

L'occasion de sonder l'ancien Marseillais sur les deux plus gros transferts de l'histoire du football avec la signature du Brésilien Neymar pour 222 millions d'euros et le prêt avec option d'achat, à 180 millions, de la perle française Kylian Mbappé. "Je ne sais pas combien j'aurais coûté à 25 ans, peut-être beaucoup d'argent, mais ça ne fait rien, commente t-il. Quand j'ai voulu devenir professionnel, c'était pour jouer à la télévision afin que ma famille puisse me voir. Je ne jouais pas pour l'argent." Depuis ses débuts pro à Boulogne, voilà près de 17 ans que la belle aventure perdure. Mais jusqu'à quand? "Si je suis en forme et en bonne santé, je peux encore jouer deux ou trois ans, estime-t-il. J'adore le football, je ne veux pas rester assis à la maison, je veux jouer" a lancé un Ribéry très lucide sur ses capacités physiques à 34 ans. "Mais je sais aussi que j'ai parfois besoin de faire une pause. Je comprends quand je suis sur le banc après 3 ou 4 matchs."

"La C1, mon adrénaline"

A neuf mois de la fin de son contrat, l'ex-international tricolore ne sait cependant pas de quoi son avenir sera fait. Logiquement, celui-ci attend un signe de la part de ses dirigeants. "Nous n'avons pas encore parlé de cette situation. Il y a encore suffisamment de temps. Uli Hoeness et Karl-Heinz Rummenigge ont assez d'expérience, ils voient comment je joue", assure t-il, lui qui s'imagine bien finir au Bayern. "Je ne suis pas le seul à le décider. C'est aussi une décision des patrons. Je serais ravi de terminer ma carrière ici, mais j'ai aussi la possibilité d'un départ en tête." Mais avant cela, le Boulonnais garde une obsession en tête: "Je veux remporter la Ligue des champions encore une fois, c'est mon rêve ! C'est mon adrénaline, ma motivation."