Bayern – Real : Pourquoi il devrait y avoir beaucoup de buts !

Voir le site Téléfoot

RTS11UPZ
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-04-12T11:05:49.627Z, mis à jour 2017-04-12T11:50:03.120Z

Le quart de finale entre le Bayern et le Real Madrid fait saliver tous les observateurs du ballon rond. Les Champions d’Allemagne vont devoir faire face à une équipe qui marque tout le temps…

Même si l’Allemagne a été touchée par les incidents entre le Borussia et Monaco, ce mercredi soir, le football reprend sa place avec une affiche de très haut niveau entre deux formations qui se sont partagées trois des quatre dernières ligues des Champions !


Une moyenne de 3 buts par match pour le Bayern

Robert Lewandowski fait peur à toutes les défenses allemandes et européennes. A lui seul le Polonais a inscrit 26 buts en Bundesliga, sans oublier 4 passes décisives. En Ligue des Champions, il a trouvé le chemin des filets à 7 reprises en 8 apparitions, c’est dire le danger qu’il représente. Avec lui le Bayern est une arme offensive redoutable : sur les 10 derniers matches, les hommes d’Ancelotti ont inscrit 34 buts, soit 3,4 buts en moyenne par rencontre ! Pour ne citer qu’un exemple, le huitième de finale contre Arsenal a vu Robben, Vidal, Muller et Lewandowski marqué 10 buts en deux rencontres à Arsenal! (5-1 à l'aller comme au retour)

La défense du Real a donc du souci à se faire mais l’ancien avant-centre du Borussia s’est peu entraîné ces derniers jours, et il reste une petite incertitude sur la présence de Lewandowski contre les champions d'Europe. Mais que les Munichois se rassurent, car depuis le début de la saison leur équipe n’est restée muette qu’à 3 reprises, dont une fois contre Madrid… mais l’Atletico ! (0-1, phase de groupe de Ligue des champions).


La défense fragile du Real compensée par son attaque ?

En Espagne, les problèmes défensifs Merengue font parler. Même si les hommes de Zidane demeurent leaders de Liga, il leur est difficile de garder leurs cages inviolées. Sur leurs dix dernières rencontres, cela ne s’est produit qu’à une seule reprise, contre Alaves (3-0). A contrario, 14 buts ont été encaissés par l’arrière-garde du Real sur la même période, c’est dire leurs problèmes de Keylor Navas et ses coéquipiers à contenir les attaques adverses. 

Les blessures de Varane et Pepe n’arrangent rien, car Zidane ne peut à présent compter que sur deux véritables défenseurs centraux pour les prochaines semaines. Heureusement, l’entraîneur français a une attaque qui lui permet de contre balancer les faiblesses de sa formation derrière. Voilà 52 matches que le Real est toujours parvenu à toujours marquer, et ce en utilisant la quasi-totalité de son effectif cette saison ! Il faut remonter en effet à avril 2016 pour voir les joueurs merengue muets pendant une rencontre.

En conclusion, le danger peut venir de partout, et il devrait y avoir beaucoup de buts ce soir à l’Allianz Arena, surtout lorsque l'on connait le style offensif des deux entraîneurs qui partagent un respect et une amitié mutuelle suite à leurs nombreuses années ensemble !




Zidane et sa réussite à la tête du Real Madrid !