Beckham : " Il n'y a qu'une seule équipe à Manchester "

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-07-21T12:51:00.000Z, mis à jour 2011-07-21T13:00:57.000Z

L'ancienne star de Manchester United et de l'équipe d'Angleterre, David Beckham, ne voit pas Manchester City inquiéter son ancien club. Il a également évoqué le départ possible de Carlos Tevez.

En 133 ans d'existence, Manchester United n'a jamais prêté beaucoup d'attention à son rival local, Manchester City. Une question de palmarès : 19 titres de champion d'Angleterre, 11 Coupes, 3 C1 et une C2 pour les premiers contre 5 Coupes et une C2 pour les seconds...




David Beckham fait partie de la grande génération de Fergie's Fledglings (les novices de Fergie), lancés par Sir Alex Ferguson au début des années 90, avec Ryan Giggs, Paul Scholes, Nicky Butt et les frères Neville. Il hérite du mythique numéro 7 au départ d'Eric Cantona (numéro également porté par George Best ou Bryan Robson), fait 399 apparitions officielles sous le maillot rouge et remporte 6 championnats, 2 coupes et une Ligue des Champions. Avant de partir pour le Real Madrid en 2003.




L'ancien capitaine emblématique de l'équipe d'Angleterre, aujourd'hui au Los Angeles Galaxy, a donné son avis (partial) sur le « nouveau » rival d'United, Manchester City. Des propos rapportés par The Sun : « Ils ont recruté de bons joueurs mais ne seront jamais Manchester United. Ils peuvent être dangereux cette saison mais United conserve son Histoire et les trophées des 20 dernières années. Mais je suis supporter d'United, donc c'est normal que je dise ça ».







Le milieu expérimenté (36 ans) a ensuite livré ses impressions sur le départ possible de Carlos Tevez de City : « Tevez est un super joueur (...) il est clair que s'ils le perdent, ils seront déçus, et ce sera décevant pour les fans comme pour le reste de l'équipe ». Il fait quand même confiance aux citizens pour s'en remettre : « Mais ils ont déjà parcouru du chemin en tant qu'organisation et en tant que club et ils seront donc capables de faire venir des joueurs de classe mondiale ».


Derrière la confiance du supporter, il a tout de même laissé percer une certaine méfiance : « S'ils continuent de [recruter de grands joueurs], je suis sûr qu'ils renforceront leur équipe même s'il faut beaucoup d'expérience en Premier League. On verra ce qu'il se passe ».