Belgique-France : Bleus de chauffe

Voir le site Téléfoot

Malouda Nasri Cabaye Gomis
Par Frédéric YANG|Ecrit pour TF1|2013-08-14T10:30:00.000Z, mis à jour 2013-08-14T13:30:51.000Z

Pour sa rentrée, l'équipe de France affronte ce mercredi soir la Belgique, au stade du Roi-Baudoin à Bruxelles. Ce match amical, face aux Diables Rouges, sera l'occasion pour Didier Deschamps, de faire une revue d'effectif avant d'attaquer la dernière ligne droite qui devra mener à la Coupe du monde brésilienne.

On avait laissé l'équipe de France dans la tourmente après ses deux défaites - (0-1, contre l'Uruguay et 0-3, face au Brésil) - lors de sa tournée sud-américaine au mois de juin. On la retrouvera mercredi en Belgique avec l'espoir d'entrevoir une étincelle, idéale pour faire le plein de confiance avant les deux rencontres cruciales du mois de septembre - en Géorgie, le 6 et en Biélorussie le 10 - qualificatives pour la Coupe du monde 2014.

Les grands retours d'Abidal et Nasri
Pour la rentrée des classes, Didier Deschamps, le sélectionneur tricolore, a donc décidé de faire du neuf avec du vieux en rappelant Samir Nasri et Eric Abidal. Le premier avait été rappelé pour la tournée sud-américaine, début juin, mais avait dû décliner l'offre en raison d'une blessure au genou. Le second n'a plus porté le maillot bleu depuis le 29 février 2012 et une rencontre amicale contre l'Allemagne. « C'est énorme de retrouver l'équipe de France. C'était inespéré pour moi. Par rapport à ce que j'ai vécu pendant deux ans, je suis très fier de revenir dans le groupe France et de reporter le maillot bleu. Pour moi, c'est très important », a expliqué Abidal qui devrait être titularisé aux côtés de Koscielny mercredi soir. Pour Nasri, ce match contre la Belgique fait figure de test d'évaluation. Si Ribéry et Valbuena paraissent incontournables, l'ancien Marseillais a une belle carte à jouer même s'il sera en concurrence directe avec Payet, très en vue lors de la tournée sud-américaine et Clément Grenier, qui semble avoir franchi un cap en ce début de saison.

Première pour Kondogbia ?
L'autre attraction de la soirée pourrait être la première sélection du champion du monde des moins de 20 ans, Geoffrey Kondogbia. Moins médiatisé que son compère de la génération 93, Paul Pogba, le Sévillan n'en est pas moins talentueux. Déjà comparé à Vieira, en raison de son gabarit, sa technique et sa faculté à se projeter vers l'avant, Kondogbia doit profiter de l'absence de Matuidi, Cabaye et Pogba lors du prochain match qualificatif pour la Coupe du monde, pour se montrer et bousculer la hiérarchie au milieu de terrain au même titre que le Stéphanois Guilavogui, qui avait laissé entrevoir de belles perspectives contre l'Uruguay et le Brésil. Les yeux seront également braqués sur Karim Benzema. Muet depuis 1082 minutes sous le maillot bleu, l'attaquant du Real Madrid se sait attendu mais pas forcément sur la sellette tant Deschamps semble lui accorder une confiance inébranlable. Mais en cas de nouvelle contre-performance, Olivier Giroud, en pleine confiance actuellement, pourrait s'affirmer et prouver qu'il est plus qu'une solution de rechange en attaque.

Didier Deschamps se voit donc confronté à une multitude de questions. Il espérera trouver plusieurs réponses mercredi soir.