Dans l'actualité récente

Belgique : Wilmots, "je suis heureux à ce poste"

Voir le site Téléfoot

wilmots
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2015-10-18T13:07:50.330Z, mis à jour 2015-10-18T13:07:52.640Z

Marc Wilmots était l’invité de Téléfoot ce dimanche matin. Le sélectionneur de la Belgique est notamment revenu sur le nouveau statut de son pays, prochain numéro 1 au classement FIFA.

Le technicien belge, qui a assisté au tirage au sort des barrages de l’Euro 2016, s’est d’ailleurs exprimé sur la compétition qui aura lieu en juin prochain en France.

"Fier d’être premiers"


Premier de son groupe de qualification à l’Euro 2016, la Belgique accèdera à la première place lors du prochain classement FIFA. Une récompense selon Marc Wilmots. "C’est évidemment une grande fierté nationale, surtout quand on voit d’où l’on vient. Il y a six ans, nous étions à la 71ème place mondiale et nous avons grimpé les échelons. Le travail qu’on fait dans l’équipe depuis trois ans commence à payer", a-t-il expliqué avec sincérité. Le sélectionneur, nommé en mai 2012, savoure les moments passés en compagnie de joueurs aussi talentueux. "J’ai pu voir en tant qu’entraîneur-adjoint ce que valait cette équipe, jeune et ambitieuse. Le plaisir est là et je suis heureux à ce poste", a-t-il ajouté.

Batshuayi devra faire plus


Pourtant incontournable à l’Olympique de Marseille avec déjà 6 buts inscrits en championnat depuis le début de la saison, Michy Batshuayi n’est pas certain de faire partie des plans de Marc Wilmots pour l’Euro 2016. "On va voir s’il ira à l’Euro, l’année est encore longue", a-t-il tempéré. "Tout ce que je vois, c’est qu’il joue désormais en tant que pivot à Marseille et il n’a pas été exceptionnel sur le mois dernier. Il doit encore passer un cap et ces derniers matches, il n’y a pas eu de condition qui a fait qu’il pouvait être sélectionné. Et puis, dans cette équipe, on a un problème de luxe en attaque". En effet, les Diables Rouges comptent dans leurs rangs Christian Benteke, Romelu Lukaku ou encore Divock Origi.

"Imbula doit choisir"


Des arguments offensifs qui feront sans doute de la Belgique l’un des prétendants à la victoire finale lors de l’Euro 2016. Cela tombe bien, le sélectionneur Marc Wilmots déborde d’ambition. "On va sur tous les tournois pour gagner ! Déjà lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil, nous souhaitions rapporter un trophée mais nous sommes tombés sur l’Argentine, une équipe très intelligente. On espère désormais gagner l’Euro", avant de se prononcer sur le cas Giannelli Imbula. "Il doit faire son choix avec le cœur. Je ne l’ai pas eu au téléphone, j’ai simplement eu son père qui m’a dit que la décision n’avait pas encore été prise". Pour le moment, le milieu de terrain du FC Porto, déjà appelé en équipe de France Espoirs, n’a pas encore arrêté son choix.