Quand Ben Arfa fait l'éloge du président niçois

Voir le site Téléfoot

Ben Arfa - OGC Nice
Par Florent Barraco|Ecrit pour TF1|2016-09-05T13:08:17.922Z, mis à jour 2016-09-05T13:08:17.922Z

L'ex-aiglon a appelé son ancien président pour le féliciter du recrutement de Mario Balotelli. Une scène peu banale, racontée par « Nice-Matin ».

La scène est cocasse, amusante et pas banale. Celle d’un hommage d’un joueur à son ancien club. Désormais au Paris Saint-Germain, Hatem Ben Arfa, qui a enchanté l’ensemble de la Ligue 1 la saison passée, n’a pas oublié l’OGC Nice. <em>Nice-Matin</em> relate un échange téléphonique entre le joueur et le président azuréen.

« Bravo ! »

Nous sommes le 2 septembre. Alors que sa nouvelle recrue, le phénomène Mario Balotelli, s’apprête à affronter sa première conférence de presse, Jean-Pierre Rivière, le patron des Aiglons, reçoit un coup de téléphone. Il s’agit d’Hatem Ben Arfa. « Président, je vous appelle parce que je tenais à vous féliciter pour votre recrutement », déclare le nouveau joueur de Paris. Puis, rapporte Nice-Matin, continue, dithyrambique : « Parmi les présidents de France, vous êtes celui qui a les plus grosses cojones. Bravo ! »

REVOIR LES DESSOUS DU TRANSFERT DE BALOTELLI À NICE


Balotelli à Nice grâce à Ben Arfa

Après cet hommage appuyé de son ex-milieu offensif (34 matches 17 buts et 6 passes décisives), Jean-Pierre Rivière lui retourne le compliment. « Hatem, si on a pu réaliser Balotelli, c'est aussi en partie grâce à toi et aux autres joueurs. Ce que vous avez réalisé avec le Gym a marqué les esprits. » Avec Ben Arfa, Germain ou Koziello, les Niçois ont terminé quatrièmes de Ligue 1 et sont qualifiés pour la Ligue Europa.

Le mercato audacieux de Nice

Les deux premiers sont partis (à Paris donc, l’autre est retourné à Monaco), mais Nice a réalisé un mercato aussi audacieux qu’incertain : Dante, Balotelli et Belhanda ont entre autres rejoint le club. Une bonne nouvelle pour la Ligue 1. Et un échange d’amabilités bienvenu dans le monde du football.