Ben Arfa doit encore monter en puissance

Voir le site Téléfoot

Hatem Ben Arfa - PSG
Par Omar Bendjador|Ecrit pour TF1|2016-11-28T09:41:58.148Z, mis à jour 2016-11-30T13:12:54.295Z

Titulaire dimanche soir au Parc OL, Hatem Ben Arfa a disputé 65minutes du choc entre Lyon et le Paris Saint-Germain (1-2). De bon augure pour l’ancien lyonnais, qui est cependant à court de rythme.

Hatem Ben Arfa faisait son grand retour sur les terrains de Ligue 1 en tant que titulaire dimanche. Aligné d’entrée pour le choc face à l’Olympique Lyonnais, l’ancien joueur formé chez les Gones a visiblement convaincu son entraineur, mais semble clairement à court de rythme. Le technicien argentin l’a d'ailleurs remplacé peu près l’heure de jeu.

Première titularisation depuis le 9 septembre

Ce devait être son grand soir. De retour à Lyon, là où il a découvert la Ligue 1 il y a douze ans (6 août 2004), Hatem Ben Arfa était à nouveau titulaire dimanche soir au Parc OL pour le choc entre Lyon et le Paris Saint-Germain, une première depuis le 9 septembre dernier et la réception de Saint-Etienne au Parc des princes (1-1). Depuis, l’international tricolore (15 sélections) a d’abord été écarté, avant de s’installer régulièrement sur le banc, en attendant son heure. Alors que l’encadrement parisien lui reprochait un surpoids, le milieu de terrain formé à l’OL a pris son mal en patience et s’est montré plus convaincant à l’entrainement, pour convaincre son entraineur de lui redonner sa chance.

Encore en manque de rythme

Il faut avouer qu’une nouvelle absence de l’ancien niçois dans le onze de départ, bien qu’habituelle, aurait été difficile à justifier par Unai Emery. Face aux forfaits de Di Maria, Pastore et Rabiot, le technicien espagnol n’avait pas beaucoup d’alternatives. Pour autant, l’entraineur parisien semble avoir tout fait pour mettre Ben Arfa dans les meilleures dispositions possibles. Positionné en numéro dix dans un  4-2-3-1, Ben Arfa a avoué dimanche soir qu’il devait encore « monter en puissance ». Remplacé peu après l’heure de jeu par Thomas Meunier, le meneur de jeu parisien était carbonisé, et il ne s’en est pas caché après le match. « C’est un peu normal car cela faisait deux mois et demi que je n’avais pas débuté un match. C’est compliqué d’avoir du rythme » expliquait le parisien qui, déjà interrogé au micro de canal plus à la mi-temps, n’avait pas hésitait à lâcher « je suis mort ».  

Un drôle d'échange avec Jean-Michel Aulas en zone mixte

Si Hatem Ben Arfa veut retrouver la forme qui était la sienne la saison dernière, reste désormais à enchaîner les matches pour espérer refaire un jour une apparition sous le maillot de l’équipe de France. En attendant, Ben Arfa savourait en zone mixte après la rencontre. L’ancien lyonnais a même demandé à son ancien président de le laisser répondre aux journalistes, avant de venir l’embrasser. Scène plutôt cocasse entre l’une des plus belles réussites de la formation lyonnaise et celui qui a tout fait pour récupérer son joyau l’été dernier, en vain.