Dans l'actualité récente

Benteke au PSG : L’agent du joueur ferme la porte à un départ

Voir le site Téléfoot

Benteke
Par Quentin Migliarini|Ecrit pour TF1|2017-01-16T09:37:02.983Z, mis à jour 2017-01-16T18:20:51.771Z

Interrogé par l’Equipe, l’agent de Christian Benteke a démenti tout contact avec le PSG.

Une piste supplémentaire s'envole pour le PSG. A la recherche d'une doublure pour faire souffler son attaquant Edinson Cavani, le PSG s'était mis en tête de recruter un avant centre lors du mercato hivernal. Unai Emery ne souhaitant pas la venue de Lucas Alario, le club de la capitale avait jeté son dévolu sur Michy Batshuayi. Le Belge, ancien joueur de l'OM, était lui aussi annoncé partant par la presse anglaise avant de réitérer sa volonté de rester et de s'imposer à Chelsea avec qui il a disputé quelques minutes le week-end dernier contre Leicester (3-0).

Eris Kismet : « Je n’ai pas été contacté »


Dimanche, nos confrères d’outre-Manche se sont alors appesantis sur le cas d’un de ses compatriotes : Christian Benteke. « J’ai lu comme vous, mais il y a beaucoup de rumeurs dans cette période et je n’ai pas été contacté ni directement ni indirectement par les dirigeants du Paris Saint-Germain, a affirmé Eris Kismet l’agent du joueur à l’Equipe. Le joueur est à 100% concentré sur le projet de Crystal Palace. » Benteke s’est engagé pour quatre ans l’été dernier avec le club de Crystal Palace, 17e de Premier League actuellement. Alan Pardew avait obtenu le transfert du joueur de Liverpool pour une somme avoisinant les 30 millions d’euros. Reste qu’aujourd’hui, la situation sportive des Eagles n’est pas brillante. Et leur santé financière ne l’est pas davantage.

Benteke, six petits mois et puis s’en va ?


Crystal Palace manque de liquidités. Sam Allardyce aurait émis le souhait de se séparer de son joueur d’après le Daily Mirror et ce dès le mois de janvier. Reste un écueil et il est de taille. De nombreux clubs chinois, parmi les plus puissants de la Chinese Super League, seraient sur les rangs. Surtout, Patrick Kluivert, qui change d’avis comme de chemise et interroge sur sa communication, a indiqué qu’un attaquant cet hiver n’était pas forcément une nécessité. « Si on ne trouve pas un joueur qui permet d’améliorer l’équipe, on n’achètera pas », a-t-il indiqué.