Dans l'actualité récente

Biélorussie – France : Andrey Gorbunov a sorti le match de sa vie

Voir le site Téléfoot

Occasion Grizi
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-09-07T10:24:29.481Z, mis à jour 2016-09-07T10:37:49.935Z

L’Equipe de France n’a pas réussi à s’imposer mardi soir face à la Biélorussie. Tous les attaquants bleus ont buté sur un énorme Andrey Gorbunov, qui a sorti le match de sa vie.

Il n’est que remplaçant au modeste club de l’Atromios Athènes en Grèce, pourtant, Andrey Gorbunov a livré une excellente copie face à l’Equipe de France en match de qualification à la Coupe du Monde 2018. Si la Biélorussie n'a pas perdu, elle le doit en grande partie à son portier.

Il les a tous dégoûtés

Didier Deschamps l’a expliqué au micro de TF1 à l’issue de la rencontre, les Bleus ont « manque de réalisme et d’efficacité. » Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé. Sur l’ensemble du match, les joueurs de l’Equipe de France ont tenté 23 frappes au but, dont dix cadrées, mais ils n’ont jamais réussi à faire mouche, la faute à un Andrey Gorbunov des grands soirs. Le gardien biélorusse n’a laissé aucune chance aux attaquants français, arrêtant tour à tour les tentatives de Griezmann, Payet, Pogba, Dembélé, Martial et Giroud. Sa deuxième période a été grandiose avec notamment une parade exceptionnelle sur un très beau coup-franc botté par Griezmann. Il a ensuite eu de la chance sur une tête d’Olivier Giroud qui s’est fracassée sur la barre transversale.

Remplaçant à l’Atromitos Athènes

Face à l’Equipe de France, Andrey Gorbunov a probablement sorti le match de sa vie. A 33 ans, le gardien n’a plus beaucoup l’opportunité de jouer avec son club, l’Atromitos Athènes en première division grecque. Condamné à être remplaçant, Gorbunov pourrait cependant profiter de son état de forme pour grappiller du temps de jeu ce weekend.

Un gardien d’expérience

S’il était méconnu mardi soir, Andrey Gorbunov a tout de même connu une carrière ponctuée de succès. Champion de Biélorussie en 2012 et 2013, il était titulaire avec le BATE Borisov lors de la victoire surprise face au Bayern Munich en Ligue des Champions, en 2013 (3-1). Il a également disputé 14 rencontres de Ligue des Champions et autant de Ligue Europa.