Dans l'actualité récente

Bilan Ligue 1 (3/3) : Ils ont parfaitement lancé leur saison

Voir le site Téléfoot

Pléa Nice
Par Florent Barraco|Ecrit pour TF1|2016-12-22T17:37:03.240Z, mis à jour 2016-12-22T17:37:04.878Z

Ce mercredi s'est disputée la dernière journée de Ligue 1 de 2016. Gros plan sur les clubs qui ont largement réussi leur dix -neuf premières rencontres

Alors que la Ligue 1 a fermé ses portes pour 2016, la rédaction de Téléfoot.fr vous propose un bilan à mi-parcours. Dernier épisode : ceux qui ont su parfaitement gérer la phase aller.

Retrouvez les deux premiers épisodes de notre série : Bilan Ligue 1 (1/3) : les déceptions du début de saison et Bilan Ligue 1 (2/3) : ils ont plutôt réussi leur début de saison

Toulouse , 9e avec 26 points

Moribond la saison passée, laissé pour relégué avant l’arrivée de Pascal Dupraz, le Toulouse FC revit. Miraculée, l’équipe a su parfaitement saisir sa chance. L’effet Dupraz s’est poursuivi jusqu’à l'automne. Le TFC a de belles victoires en magasin : Bordeaux (4-0), le PSG (2-0) et l’AS Monaco (3-1). Si les résultats sont plus irréguliers depuis un mois, le club compte neuf points de plus que l’an passé. L’équipe est plus solide défensivement et malgré le départ de Ben Yedder, Braithwaite et Toivonen assurent l’essentiel en attaque. Si Toulouse continue sur cette voie, le maintien devrait être assuré rapidement et d’autres ambitions pourraient naître.

Prochain match de Ligue 1 : Toulouse – Nantes (14 janvier)

Marseille, 6e avec 30 points

Au soir de la 6e journée, les supporteurs marseillais pouvaient être légitimement inquiets. Le club végétait à la 15e place après une défaite frustrante à Rennes (3-2). Le club racheté, un nouvel entraîneur nommé et un collectif retrouvé, et voilà Marseille relancé ! L’OM boucle l’année 2016 avec quatre victoires consécutives. Avec les moyens du bord, Rudi Garcia semble avoir trouvé un équilibre. Gomis répond présent (10 buts), Thauvin s’affirme (5 buts et 3 passes décisives) et la défense tient. Le club a retrouvé une solidité à domicile (seul club invaincu avec le PSG et un seul but encaissé au Vélodrome). Et peut nourrir de nouvelles ambitions surtout que le mercato hivernal s’ouvre. Et le nouveau propriétaire serait prêt à faire ajustements dans l’effectif. L’OM de retour au sommet plus tôt que prévu ?

Prochain match : Marseille – Monaco (15 janvier)

Guingamp, 5e avec 30 points

On estimait difficile le changement d’ère. Antoine Kombouaré avait la difficile tâche de succéder à Jocelyn Gourvennec. Mission pour l’instant totalement réussi. Les Bretons sont cinquièmes de Ligue 1 et se sont même payé le luxe de battre le Paris Saint-Germain. Les Guingampais ont épinglé les « gros » : victoire contre Paris, donc, contre Marseille, contre Lyon et match nul contre Monaco. Si le collectif breton est à la base de ces bonnes performances, le retour en grâce de Jimmy Briand (6 buts) et la technique de Yannis Salibur (4 buts) ont propulsé l’En Avant dans le top 5. Reste à savoir si le club pourra tenir sur la durée.

Prochain match : Lorient – Guingamp (14 janvier)

Monaco, 2e avec 42 points

La défaite contre l’Olympique lyonnais et la difficile victoire contre Caen ont un brin obscurci le bilan. Pourtant, l’AS Monaco est sans doute l’équipe qui a le plus impressionné en ce début de saison. Son attaque tonitruante (une moyenne de près de 3 buts par match, 56 buts marqués en 19 rencontres !), ses multiples buteurs, ses scores exceptionnels (10 matches à 3 buts ou plus ) en ont fait dur Rocher un favori pour le titre. Réputé, à tort, frileux, Jardim a su exploiter son potentiel offensif et relancer Falcao. La jeune garde de Monaco (Lemar, Bakayoko, Bernardo Silva, Fabinho, Mbappe) s’exprime à son aise. Monaco devra pourtant gérer une phase retour compliqué puisque le club de la Principauté se déplacera chez la plupart des grosses cylindrées de Ligue 1 (Marseille et Paris en janvier, par exemple). Mais après 19 matches, l’AS Monaco a tout d’un (beau) champion.

Prochain match de Ligue 1 : Marseille – Monaco (15 janvier)

Nice, 1er avec 44 points

On croyait avoir tout vu des possibilités de Nice avec Claude Puel et Ben Arfa l'an dernier. Le meilleur restait à venir. Lucien Favre, le nouvel entraîneur, a transformé une bonne équipe en un collectif ambitieux dans le jeu, efficace offensivement et prônant le risque. Contre le PSG, les joueurs de Favre n’hésitaient pas à relancer au sol, malgré l’important pressing. Emmenés par un milieu étoilé (Cyprien, Seri, Belhanda), des latéraux peu avare de montée (formidable Pereira), une défense technique (Sarrr et Dante) et un duo improbable (Pléa et Balotelli), les Aiglons sont leaders avec une belle avance sur le quatrième. De quoi rêver de Ligue des Champions ? Il faudra tenir la cadence et gérer au mieux la Coupe d’Afrique des nations qui va amputer l’effectif niçois. Avec une seule défaite (et seulement deux matches sans marquer), les Niçois sont la (très) belle surprise de cette première partie de saison. La Ligue 1 doit les remercier !

Prochain match de Ligue 1 : Nice – Metz (15 janvier)