Les Black Stars au crible

Voir le site Téléfoot

Les Black Stars au crible
Par Philippe DA COSTA|Ecrit pour TF1|2010-07-02T18:30:02.000Z, mis à jour 2010-07-02T18:30:02.000Z

Le Ghana peut devenir vendredi la première nation africaine à atteindre une demi-finale de Coupe du monde. Pour en savoir plus sur la formation la plus jeune de la compétition (24 ans et 9 mois de moyenne), voici un trombinoscope de ses éléments majeurs.

ASAMOAH GYAN (Rennes, 25 ans, 42 sélections, 4 matchs, 3 buts)


Dans la foulée de sa saison pleine avec Rennes (13 buts), Asamoah Gyan réalise une superbe Coupe du monde. L'attaquant a inscrit trois des quatre buts de son équipe, dont celui face aux Etats-Unis en prolongation. "Baby Jet", ménagé car touché à la cheville gauche, devrait tenir sa place face à l'Uruguay. C'est préférable pour le Ghana...


JOHN MENSAH (Sunderland, 27 ans, 66 sélections, 3 matchs)


Les Black Stars au crible

Le Roc. Le surnom de l'ancien rennais et lyonnais dit tout de son importance. Absent pour le deuxième match face à l'Australie, le capitaine des Blacks Stars est un joueur expérimenté, difficile à bouger et bagarreur dans le bon sens du terme. En revanche, il souffre de douleurs au dos depuis quelques jours. S'il venait à manquer ce match, ce serait un véritable coup dur pour le Ghana.


ANDRE AYEW (Arles-Avignon, 20 ans, 25 sélections, 4 matchs)


Dans la famille Pelé, voici le fils d'Abedi. Titulaire indiscutable sur l'aile gauche du Ghana, malgré son âge, le joueur d'Arles-Avignon est talentueux, notamment sur le plan technique, et combatif. Face à l'Australie, il a marqué les esprits en effaçant trois joueurs avant de provoquer un penalty. Dommage pour les Blacks Stars, il est suspendu pour l'Uruguay.


RICHARD KINGSON (Sans club, 32 ans, 82 sélections, 4 matchs)


Oui, oui, le gardien du Ghana qui a fait des miracles en quarts de finale face aux USA est bien sans club. Wigan (Angleterre) l'a libéré après 4 matchs joués en deux ans. Considéré comme le meilleur gardien du continent africain, Richard Kingson a eu un parcours atypique (Turquie où il se fait appeler Faruk Gursoy, Suède) entaché d'un contrôle antidopage positif. Malgré une boulette face à l'Australie, ses performances en Afrique du Sud devraient lui permettre de retrouver un club.


KEVIN-PRINCE BOATENG (Portsmouth, 23 ans, 5 sélections, 4 matchs, 1 but)


Les Black Stars au crible

Le "bad boy" de la sélection (le tacle sur Ballack avant le Mondial, c'est lui) mais un élément essentiel. Kevin-Prince Boateng, milieu relayeur, a fait oublier l'absence de Michael Essien et participé à toutes les rencontres, marquant un but. Pourtant, il y a un an, il jouait encore pour l'Allemagne, en sélections jeunes. Puis il a décidé de représenter le Ghana, patrie de son père. Au grand dam de la Nationalmannschaft où joue son frère Jérôme.


JOHN PAINTSIL (Fulham, 29 ans, 59 sélections, 4 matchs)


Le nom de ce latéral droit ne vous dit peut-être pas grand chose et pourtant, c'est un vieux de la vieille. John Paintsil a participé à toutes les rencontres du Ghana en Coupe du monde (4 en 2006, 4 en 2010). C'est le seul avec le gardien Kingson. C'est un globe-trotter (Israël, Pologne, Angleterre), titulaire indiscutable à Fulham qu'il a mené à la 7e place il y a deux ans et à la finale de la Ligue Europa cette saison, malgré une blessure qui l'a éloigné des terrains plusieurs mois.


ANTHONY ANNAN (Rosenborg, 23 ans, 36 sélections, 4 matchs)


Le milieu défensif est discret et pourtant quel travail abattu pour soulager la défense! Petit gabarit (1m70), il compense par une qualité de passes et de placement irréprochable. Titulaire lors des quatre rencontres du Ghana, il ne devrait pas rester très longtemps en Norvège. Les Turcs de Galatasaray sont très intéressés.


KWADWO ASAMOAH (Udinese, 21 ans, 19 sélections, 4 matchs)


Le milieu offensif a disputé les quatre matchs d'un bout à l'autre. En revanche, il n'a pas trouvé le chemin des filets. Kwadwo Asamoah se crée pourtant pas mal d'occasions. Il a de la technique et alimente Gyan en ballons. C'est son principal apport dans la compétition. Arrivé en Europe il y a deux ans (Udinese la prêté à Bellinzone en Suisse), il a une marge de progression énorme.


JONATHAN MENSAH (Udinese, 19 ans, 8 sélections, 3 matchs)


Les Italiens de l'Udinese (encore !) ont eu le nez creux en le recrutant juste avant le Mondial. Le défenseur central a été titulaire dès le deuxième match du Ghana. Solide et mûr pour son âge, il n'a commis qu'une seule erreur en trois rencontres: une faute sur l'Américain Dempsey qui a amené le penalty égalisateur. Il est suspendu pour l'Uruguay.


STEPHEN APPIAH (Bologne, 29 ans, 67 sélections, 2 matchs)


L'ancien capitaine de la sélection était de tous les matchs en Allemagne en 2006. Une pièce maîtresse du milieu de terrain. Mais depuis deux ans, il traîne une blessure récurrente au genou. Il a retrouvé la forme en début d'année en rejoignant Bologne après un passage délicat en Turquie. Pas suffisant pour être titulaire mais assez pour jouer les remplaçants de luxe et expérimenté en Afrique du Sud (deux fois 15 minutes).


SULLEY MUNTARI (Inter, 24 ans, 55 sélections, 3 matchs)


Les Black Stars au crible

Il a remporté la Ligue des champions cette année, il est là depuis 2002 et c'est l'un des Ghanéens les plus expérimentés. Pourtant, il se contente de miettes depuis le début de l'épreuve. le sélectionneur Milovan Rajevac lui préfère en effet Ayew ce qui a d'ailleurs occasionné une altercation après le premier match face à la Serbie. Muntari a échappé de peu à l'exclusion. En quart, il aura sans doute sa chance car Ayew est suspendu.


HANS SARPEI (Leverkusen, 34 ans, 33 sélections, 4 matchs joués)


Première sélection en 2000. Deuxième sélection en 2005. Hans Sarpei réalise une carrière étrange avec le Ghana. Il est toujours là dans les grandes compétitions (CAN 2008 et 2010) mais jamais entre. Il n'a pas joué les qualifications de cette Coupe du monde et pourtant, il vient de disputer toute les rencontres sur le flan gauche de la défense. C'est un latéral qui ne monte pas beaucoup mais qui fait largement sa part de boulot défensif.


ISAAC VORSAH (Hoffenheim, 22 ans, 15 sélections, 1 match)


Milieu en club, Isaac Vorsah joue en défense centrale avec le Ghana. Il s'est révélé à ce poste lors de la dernière CAN alors que les Blacks Stars croulaient sous les absences. Titulaire face à la Serbie, il s'est blessé ensuite mais devrait être titulaire face à l'Uruguay en raison de la suspension de Jonathan Mensah. "C'est une très bonne nouvelle car c'est un joueur très important qui peut jouer à plusieurs postes pour nous", explique Rajevac.


LEE ADDY (Bechem Chelsea, 19 ans, 13 sélections, 3 matchs)


C'est le cousin de Marcel Desailly. Lee Addy s'est révélé avec les moins de 20 ans, champions du monde en octobre 2009. Il a gagné sa place lors de la dernière CAN. Titulaire face à l'Australie, il est une solution de remplacement efficace en cas de blessure en défense centrale.


Les Black Stars au crible