Blanc : Bordeaux et la FFF d'accord

Voir le site Téléfoot

L'exigence selon Blanc
Par Maxime DUPUIS|Ecrit pour TF1|2010-05-20T16:53:04.000Z, mis à jour 2010-05-20T16:53:04.000Z

Un accord a été trouvé entre la Fédération Française de Football et les Girondins de Bordeaux, dans la perspective de l'arrivée de Laurent Blanc à la tête de l'équipe de France. Le club aquitain l'a révélé jeudi matin dans un communiqué.

C'est par un communiqué des plus laconiques que la nouvelle est tombée. Mais peu de mots en disent parfois beaucoup. Ce matin, les Girondins de Bordeaux ont annoncé avoir trouvé un accord avec la Fédération Française de Football au sujet de Laurent Blanc, qui devrait rapidement être nommé à la tête de l'équipe de France et succéder à Raymond Domenech à l'issue de la Coupe du monde.


Blanc : Bordeaux et la FFF d'accord

Sur le site de Girondins, on pouvait lire dès 10 heures : "La Fédération Française de Football, par son Président, Jean-Pierre Escalettes, et le Football Club des Girondins de Bordeaux, par son Président et son actionnaire, ont trouvé un accord dans la perspective du recrutement de Laurent Blanc aux fonctions d’entraîneur de l’équipe de France de Football." Les Girondins de Bordeaux, qui avaient accepté de libérer l'ancien libéro de l'équipe de France de sa dernière année de contrat contre un dédommagement financier de l'ordre de 1,5 à 2 millions d'euros, ont donc été entendus par la fédération. Le quotidien L'Equipe croit savoir, dans son édition d'aujourd'hui, que le club au Scapulaire aurait obtenu 1,5 million.


La nomination de Laurent Blanc à la tête des Bleus n'interviendra pas aujourd'hui, malgré une réunion du Conseil fédéral. Cela pourrait se faire le 29 mai prochain à Lille lors de l'assemblée fédérale de la FFF. A moins que Jean-Pierre Escalettes ne convoque un Conseil fédéral extraordinaire à une date ultérieure. Bref, si l'on ne sait pas quand ou comment sera nommé le nouveau patron des Bleus, on est désormais certain de son identité. C'est l'essentiel.