Blanc chez les Bleus ?

Voir le site Téléfoot

Blanc: 'Lille? On verra'
Par AFP|Ecrit pour TF1|2010-02-15T15:34:05.000Z, mis à jour 2010-02-15T15:34:05.000Z

Le président de Bordeaux Jean-Louis Triaud a déclaré vendredi sur RTL qu'il était "prêt à parier gros" que son entraîneur Laurent Blanc "ne sera pas" le prochain sélectionneur de l'équipe de France. Triaud pense que c'est "prématuré".

"Je suis prêt à parier gros qu’il ne sera pas entraîneur de l’équipe de France au mois de juillet ou mois d’août 2010, a affirmé Jean-Louis Triaud, président des Girondins de Bordeaux, vendredi sur l'antenne de RTL. Je ne suis pas sûr du tout du tout (...) qu’il en ait vraiment envie." "Je crois que c’est prématuré pour lui, il a d’autres aventures plus excitantes à vivre avant de prendre la direction d’une équipe, quand on est sélectionneur, en supportant toutes les lourdeurs d’une fédération pour faire 6 ou 7 matches dans une saison", a-t-il ajouté.


Le président de la FFF Jean-Pierre Escalettes avait cité début janvier plusieurs noms, notamment celui de Laurent Blanc, pour prendre la succession de Raymond Domenech dont le contrat de sélectionneur des Bleus se termine après la Coupe du monde (11 juin-11 juillet). L'entraîneur des Girondins, qui apparaît comme le grand favori pour diriger l'équipe de France et qui est sous contrat avec Bordeaux jusqu'en 2011, avait démenti jeudi tout accord avec la FFF en ce sens.


Le président de M6 et actionnaire des Girondins de Bordeaux Nicolas de Tavernost avait de son côté déclaré la semaine dernière qu'il "en avait assez" d'entendre le nom de Laurent Blanc cité comme le futur sélectionneur de l'équipe de France, ajoutant qu'il "souhaitait" le conserver à la tête de son club. La décision de la FFF et la nomination du prochain patron des Bleus devraient intervenir fin avril ou mi-mai.