Blanc: "Que du plaisir"

Voir le site Téléfoot

Les regrets de Blanc
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2009-11-25T11:50:06.000Z, mis à jour 2009-11-25T11:50:06.000Z

Déjà qualifié, Bordeaux affronte la Juventus sans pression mercredi, lors de la 5e journée. Une situation qui plaît à Laurent Blanc. L'entraineur girondin espère cependant une victoire, pour que le plaisir soit total mais aussi pour se relancer après la défaite face à Valenciennes en Ligue 1 (0-1).

LAURENT BLANC, quelle importance pour votre équipe de terminer à la première place ?


L.B. : Je ne vais pas être très original mais être premier de son groupe augmente les chances pour les huitièmes de finale. Ce n'est pas la garantie de se qualifier en huitièmes de finale. On a pu voir un exemple très récent, c'est Lyon l'année dernière. Au lieu de jouer contre le FC Barcelone, ils auraient joué contre le Sporting. On a tout dit en disant ça. Et aussi l'avantage de recevoir au deuxième match.


La Juventus arrive avec des atouts qu'elle n'avait pas au match aller, Diego, Del Piero, Sissoko, des pièces principales, est-ce que cela vous inquiète ?


L.B. : Je le prépare de la même façon que s'il y avait d'autres joueurs à ma disposition. C'est un match fort intéressant à jouer. Jouer la Juventus de Turin chez soi dans un match de Champions League au niveau de la motivation, je n'aurai pas besoin de dire beaucoup de phrases ou de mots. Par rapport au match, ils ont changé de système. Il ne faut pas dire qu'il manque d'attaquants puisque Ciro Ferrara choisit de ne jouer qu'avec un seul attaquant. Iaquinta n'est pas là, Diego n'était pas là et sera présent. Mais je pense que le meilleur joueur au match aller sera encore là demain, c'est-à-dire Gianluigi Buffon.


Après les difficultés de votre équipe en championnat, un résultat positif sera-t-il l'occasion idéale de se relancer ?


L.B. : Vous avez raison, mais en cas de résultat positif. Vous vous rendez compte qu'on joue la Juventus en étant qualifié, c'est un régal de jouer ce match. Même la Juventus de Turin, même des équipes plus puissantes que Bordeaux qui vont jouer la qualification. Jouer ce match à domicile dans un stade plein, en étant qualifié, ce n'est que du plaisir. Mais le plus grand plaisir c'est de gagner à la fin du match. Même si on a des soucis en championnat, il n'y a pas à se suicider. On est deuxième du championnat à un point du premier, on est qualifié en huitièmes de finale de la Champions League. Je connais des clubs qui sont dans des situations pires que celles de Bordeaux. J'aimerais bien le jouer demain soir, mais je ne peux plus.