Dans l'actualité récente

Les Bleus, Manchester United, le défi marseillais... Evra raconte son arrivée à l'OM

Voir le site Téléfoot

Mercato : Evra à l'OM, ce serait fait !
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-01-29T12:28:12.438Z, mis à jour 2017-01-29T12:28:36.698Z

Patrice Evra a quitté la Juventus pour rallier l'Olympique de Marseille. A bientôt 36 ans, le défenseur français arrive à l'OM avec de hautes ambitions. Il veut aider le club à aller de l'avant et convaincre Didier Deschamps de l'embarquer dans l'aventure vers la Coupe du monde 2018. Téléfoot a suivi les étapes de son transfert.

Onze ans après avoir quitté l'AS Monaco et la Ligue 1, Patrice Evra est de retour en France. Le Français s'est engagé pour un an et demi cette semaine avec l'Olympique de Marseille. Il était arrivé au bout de son aventure avec la Juventus, son club depuis 2014. Les supporters marseillais, eux, sont satisfaits de voir le défenseur s'engager avec les Ciel et Blanc. "Ça peut être que positif. Il va apporter la grinta", annonce un fan.

"Je n'ai pas hésité une seconde"


Au sein du club marseillais, on se félicite de ce renfort de qualité. "C'est une chance pour nous", assure Florian Thauvin. Bafétimbi Gomis ajoute : "C'est quelqu'un qui apporte sa joie de vivre, qui va vers les gens naturellement. Je l'ai vu pas mal parler, échanger avec les jeunes joueurs, les plus anciens aussi. C'est une voix qui porte dans le vestiaire." Rudi Garcia, l'entraîneur marseillais, salue l'arrivée d'un "formidable compétiteur, quelqu'un qui a la gagne, qui a envie de gagner, qui le transmet, qui est positif".

A bientôt 36 ans, Patrice Evra est le joueur le plus âgé de l'effectif phocéen. Mais c'est avec la même envie et la même détermination qui l'animent depuis toujours qu'il relève le défi OM. "Quand la possibilité de venir à Marseille s'est présentée, je n'ai pas hésité une seconde", a-t-il annoncé lors de sa présentation le 26 janvier, 24 heures avant d'être aligné contre Montpellier (4-1).

Evra rêvait d'un retour à Manchester United


En exclusivité pour Téléfoot, Federico Pastorello, l'agent du joueur, dévoile les coulisse de ce transfert. Être passé de titulaire à remplaçant à la Juventus était difficile pour Patrice Evra. "Il a besoin de se sentir important. Quand il a compris que ça serait un petit peu plus compliqué lors de la deuxième partie de la saison (à la Juve, ndlr), il en a simplement parlé avec l'entraîneur (Massimiliano Allegri, ndlr). Et ils ont décidé que s'il y avait une opportunité de partir en janvier, il n'y aurait pas de problème", explique Federico Pastorello.

Début janvier, l'ex-capitaine des Bleus a reçu des offres de Valence (Liga) et de Crystal Palace (Premier League). Mais Patrice Evra privilégiait la piste Manchester United, le club dont il a porté les couleurs de janvier 2006 à juillet 2014. Contact a même été établi avec José Mourinho, l'entraîneur des Red Devils. Mais les discussions n'ont pas abouties car le Portugais ne pouvait garantir au défenseur qu'il jouerait régulièrement à cause de la concurrence au sein du club. "S'il avait eu la possibilité de revenir, il aurait tout faut pour", assure Federico Pastorello.

L'équipe de France ? "Tonton Pat' ne lâchera rien !"


Marseille, à la recherche d'un latéral gauche et d'un joueur d'expérience, s'est alors positionné. Le directeur sportif Andoni Zubizarreta s'est même rendu à Turin lui-même pour échanger pendant trois heures avec Patrice Evra. Ce rendez-vous a été déterminant. L'appel de Rudi Garcia a fini de convaincre le Tricolore, qui confie : "Tout de suite, il y a eu un feeling. C'est pour ça que ma décision a été très facile à prendre."

Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France, a approuvé ce choix. "Il m'a dit 'c'est un club pour toi'. Je n'ai pas hésité", déclare l'ex-Turinois. Dimitri Payet, son coéquipier chez les Bleus (et son futur coéquipier à l'OM, puisque West Ham et le club marseillais ont trouvé un accord pour le transfert du Réunionnais), croit en lui : "Il a faim, c'est sûr. Tant qu'il pourra jouer, il le fera, à 100%." A Marseille, Patrice Evra compte tout donner pour convaincre Deschamps de le convoquer dans son groupe en route pour la Coupe du monde 2018 : "Tout le monde sait mon amour pour mon pays et pour l'équipe de France. Ce n'est pas une priorité, mais je suis là. Je suis là pour embêter les jeunes, et s'ils ne font pas le boulot, Tonton Pat' ne lâchera rien !"


en savoir plus : Equipe de France de Football