Bleus: opéré d'une cheville, Kingsley Coman sera-t-il prêt pour le Mondial?

Voir le site Téléfoot

Kingsley Coman - Chute - Bayern Munich
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2018-02-27T11:10:34.274Z, mis à jour 2018-02-27T11:11:22.126Z

Kingsley Coman a dû être opéré de la cheville gauche. L'attaquant du Bayern Munich souffre d'une rupture partielle des ligaments. Son club évoque "plusieurs semaines" d'absence. A trois mois et demi de la Coupe du monde 2018, l'international français est lancé dans une course contre la montre.

Mauvaise nouvelle pour le Bayern Munich et l'équipe de France : on ne reverra pas Kingsley Coman sur les terrains avant un moment. L'information a été officialisée lundi 26 février dans la soirée par le club bavarois. L'attaquant français a dû être opéré.


Les ligaments sont touchés


Blessé samedi dernier lors du match nul concédé face au Hertha Berlin - un résultat qui empêche le Bayern de battre son record de 14 victoires consécutives -, Kingsley Coman souffre d'une "rupture de la syndesmose (un ligament)" de la cheville gauche. Il a été opéré lundi à Tübingen, en Allemagne, par le professeur Ulrich Stöckle, qui s'occupe déjà de Manuel Neuer.

Dans son communiqué, le Bayern précise que l'opération s'est bien déroulée et que Coman est indisponible pour "plusieurs semaines". Dès lundi, le quotidien L'Equipe annonçait que l'ex-Parisien et Turinois ne reviendra pas avant au moins deux mois. Il pourrait même ne rejouer qu'à partir de mai.

Le compte à rebours est lancé


La blessure du joueur de 21 ans est un gros coup dur pour les Munichois et pour l'équipe de France. En Bavière, Kingsley Coman a pris une autre dimension cette saison et affiche de très bonnes statistiques avec 7 buts et 8 passes décisives en 32 rencontres (6 buts et 12 passes décisives en 2015-2016).

Un retour à la compétition en mai serait très gênant pour lui et pour Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus. L'attaquant n'aurait que très peu de temps pour retrouver un rythme et des sensations adéquats pour le Mondial 2018 en Russie (du 14 juin au 15 juillet). De plus, avec la concurrence féroce dans le secteur offensif des Bleus, cette absence peut s'avérer préjudiciable. Kingsley Coman est désormais lancé dans une course contre la montre : il s'agit de se rétablir au plus vite pour se donner les meilleures chances de monter dans le train tricolore pour la Coupe du monde.

en savoir plus : Equipe de France de Football