Les Blues voient rouge

Voir le site Téléfoot

drogba
Par Olivier D'ARIES|Ecrit pour TF1|2009-05-07T09:49:00.000Z, mis à jour 2009-05-07T09:49:00.000Z
drogba

Eliminé par le FC Barcelone au terme d'une rencontre au scénario hitchcockien, Chelsea n'en revient toujours pas et enrage. Les Blues ne comprennent pas comment l'arbitre de la rencontre ne leur a pas sifflé le moindre penalty... Didier Drogba et ses partenaires crient au scandale.



Didier Drogba n'en revient pas. Hors de lui, les yeux exorbités et le doigt menaçant, l'Ivoirien revient sur la pelouse de Stamford Bridge, qu'il avait quittée une grosse vingtaine de minutes auparavant. L'ancien Marseillais, rarement dans un tel état, ne peut contenir sa rage. Et le fait savoir à l'arbitre de la rencontre, M.Övrebö. "C'est p... de une honte", répète-t-il inlassablement à l'homme en noir et devant les caméras de télévision.

Les Blues sont une nouvelle fois maudits en Ligue des Champions. Cinq fois demi-finalistes lors des six dernières saisons, finalistes en 2008, les Londoniens voient encore le rêve européen leur filer sous le nez... à la 93e minute, alors qu'ils menaient, jouaient face à un Barça réduit à dix et qui n'avait pas encore cadré la moindre frappe. Cruel.


Pour les hommes de Guus Hiddink, la pilule est d'autant plus difficile à avaler que quelques décisions arbitrales auraient pu faire basculer la rencontre définitivement en leur faveur. Il y a d'abord eu cet accrochage Malouda - Alves en début de match (24e). La faute du Brésilien a été sifflée par l'arbitre. Mais celui-ci a donné un simple coup franc aux Blues. Ceux-ci réclamaient un penalty. Limite...

En seconde période, c'est Pique, qui cette fois a été au coeur de la polémique. Sur une action initiée par Nicolas Anelka, le défenseur catalan a repoussé le cuir de la main (83e). Enfin, dans les arrêts de jeu, c'est une nouvelle déviation du bras, signée Eto'o cette fois, qui a repoussé une tentative de Michael Ballack (96e). Sur le coup, l'Allemand a été à deux doigts de s'en prendre à M.Övrebö. Comme Drogba après le match, l'ancien du Bayern a récolté un carton jaune.


"La balle a touché ma main"


blues chelsea
Y avait-il penalty sur les trois actions ? Peut-être pas. Pour autant, l'homme en noir aurait sans doute pu et dû en siffler au moins un. La faute de main de Piqué par exemple ? L'ancien défenseur de Manchester United en convient. "Pour être honnête, la balle a touché ma main, même si je ne voulais pas la toucher. L'arbitre décide ce qu'il veut et il faut respecter ses décisions. Parfois, la décision est mauvaise. Je suis juste content de me qualifier en finale. Le reste ne dépend pas de nous."


Josep Guardiola, entraîneur comblé, n'est pas loin de penser la même chose que son défenseur. S'il ne veut pas se mouiller, l'ancien milieu de terrain comprend la déception de Chelsea et la colère de certains joueurs. "Je peux comprendre que Chelsea se sente déçu par l'arbitre. Je n'ai pas vu l'action (ndlr: Chelsea a réclamé en vain plusieurs penalties). Peut-être qu'il y avait penalty, je ne sais pas. Je peux comprendre leur déception: ils touchent au but et ils perdent la qualification sur un tir en fin de match."


Passé à deux doigts d'une deuxième finale de C1, après celle qu'il avait remporté en 1988 avec le PSV Eindhoven, Guus Hiddink a, comme ses joueurs, du mal à digérer. "On aurait dû concrétiser au moins deux ou trois occasions. Mais nous ne parlons pas d'un seul penalty. Parfois, vous voulez donner le bénéfice du doute à l'arbitre. Mais, là, on parle d'au moins trois ou quatre situations !" Et si le Néerlandais ne va pas jusqu'à parler de conspiration, celui-ci assure soutenir ses joueurs, Drogba en tête, qui ont réagi à chaud. "Je peux parfaitement comprendre leur déception. Didier, sa réaction est humaine. Et il était sans doute difficile de garder la tête froide à ce moment-là."


L'UEFA l'entendra-t-elle de la même manière ?





Lien vers l'article d' Eurosport:
http://www.eurosport.fr/football/ligue-des-champions/2008-2009/les-blues-voient-rouge_sto1931438/story.shtml

Logo eurosport