Bordeaux a souffert

Voir le site Téléfoot

Bordeaux dans la douleur
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2009-10-01T07:39:00.000Z, mis à jour 2009-10-01T07:39:00.000Z

Longtemps malmené, Bordeaux s'est imposé en fin de match devant le Maccabi Haïfa (1-0) lors de la 2e journée de la Ligue des Champions, mercredi, en Gironde. Les hommes de Laurent Blanc ont assuré l'essentiel, mais ils ont perdu Yoann Gourcuff, sorti sur blessure.

BORDEAUX - MACCABI HAIFA: 1-0
But: Ciani (83e)


L'avenir dira si Bordeaux est entré dans une nouvelle dimension cette saison. Mais les faits lui donnent pour l'instant raison. Malgré un match plus que poussif face une vaillante équipe israélienne, les champions de France en titre ont réussi à forcer la décision et l'emporter sur la plus infime des marges (1-0). Grâce à un coup de tête salvateur de Michaël Ciani en fin de rencontre, les hommes de Laurent Blanc n'ont pas failli dans leur mission, à savoir faire fructifier le bon point ramené de Turin deux semaines auparavant.


Après le match nul entre le Bayern Munich et la Juventus (0-0), les Girondins sont dans les meilleures dispositions avant de recevoir le 21 octobre prochain, la formation de Franck Ribéry, lors d'une rencontre qui donnera au vainqueur une belle option sur la qualification. Grâce à leur succès sur le Maccabi Haïfa, les hommes au scapulaire se donnent le droit de rêver dans cette Ligue des Champions. Et surtout de rester maitres de leur destin. Impensable la saison dernière avec deux défaites en autant de rencontres.

Ciani délivre les siens


Dire que le champion de France en titre a lutté sur sa pelouse est un doux euphémisme, tant les coéquipiers de Yaniv Katan ont posé des problèmes et, sans un grand Carrasso, auraient pu l'emporter dans cette rencontre. A plusieurs reprises, le portier girondin a sauvé les siens d'une belle déconvenue (14e, 29e, 77e et 79e). Passifs, empruntés, amorphes par moments, les coéquipiers de Yoann Gourcuff - sorti sur blessure à la pause- ont longtemps semblé passer à côté de leur sujet.


A force de patience Bordeaux a su trouver la faille. Sur un corner tiré par Sertic à hauteur du point de penalty, Ciani -monstrueux ce soir- s'élevait plus haut que tout le monde et inscrivait son premier but sous ses nouvelles couleurs (1-0, 83e). Une réalisation ô combien importante. Essentielle. C'est une certitude, les Bordelais ont appris depuis l'an dernier. Dans un mauvais soir, ils arrivent à l'emporter. Digne des grandes équipes? Trop tôt pour le dire, mais ce Bordeaux respecte son tableau de marche.