Dans l'actualité récente

Bordeaux - Lille : malgré Carrasso, les Girondins encore rejoints sur le fil

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2012-10-20T08:00:00.000Z, mis à jour 2012-10-20T08:09:39.000Z

Vendredi soir en ouverture de la 9ème journée de Ligue 1, Bordeaux recevait des Lillois à la recherche d'un résultat avant un match européen capital face au Bayern Munich. Ils repartent avec le point du nul grâce à un but à la dernière seconde Marko Basa.

Les Girondins de Bordeaux n'ont aps été payés de leurs efforts, la faute à un ultime coup de pied arrêté qui a vu Marko Basa se casser le nez pour égaliser et ainsi répondre à l'ouverture du score de Ludovic Obraniak.

Obraniak marque contre son ancien club
C'est un fait qui se vérifie assez régulièrement : les joueurs partis d'un club aiment marquer contre leurs anciens coéquipiers. Vendredi soir à Chaban Delmas, c'est l'ancien Lillois Ludovic Obraniak qui a fait honneur à cette coutume en reprenant de la tête minute un centre parfait de Mariano pour tromper Mickael Landreau dès la 18ème minute de jeu. Au sein d'une mi-temps très rythmée (poteau de Gouffran à la 11ème , grosses têtes de Payet et Kalou à la 15 et 23ème), ce but vient encore prouver qu'il manque encore un déclic au LOSC, et qu'il faudra compter sur Bordeaux cette saison pour les places européennes.


Bordeaux craque pour la troisième fois de la saison dans les arrêts de jeu
Au retour des vestiaires, Lille confisque le ballon aux Bordelais, qui se contentent d'attendre leurs visiteurs du soir. Trop approximatifs, génés par la pluie qui n'arrête pas de tomber, les Nordistes peinent à s'approcher du but girondin, et quand ils y arrivent, tombent sur un énorme Cédric Carrasso (Debuchy 51ème, Roux 87ème). Mais comme les coutumes étaient de sortie ce soir, il fallait bien que Bordeaux subisse la sienne ce soir : par deux fois déjà cete saison, le club au scapulaire s'est fait rejoindre dans les arrêts de jeu. Vendredi soir, bis repetita avec un coup franc concédé par Henri Saivet, le coup franc à suivre qui voit Landreau monter mais surtout Basa s'élever pour frapper le ballon, qui file sur la gauche d'un Carrasso impuissant sur ce coup-là. Basa a mal, mais vient d'offrir à Lille un point assez inespéré.


Basa, qui s'est cassé le nez en marquant, absent face au Bayern ?
Ce match de vendredi soir devait aussi préparer Lille avant le grand choc de son premier tour de Ligue des Champions face au Bayern Munich : avec deux défaites en autant de rencontres, un nouveau revers mardi face au dernier finaliste de la compétition condamnerait Lille, et le moins que l'on puisse dire, c'est que la partie s'annonce ardue. Déjà privé de Mathieu Debuchy (suspendu), Gueye et Mavuba (blessé), Rudy Garcia devra peut-être aussi se passer des services de Marko Basa : en marquant face à Bordeaux, il s'est tout simplement fracturé le nez...

En arrachant le nul de la tête dans les dernières secondes du match, Marko Basa a en fait tout simplement imité Olivier Giroud face aux Espagnols mardi soir. Mais contrairement à lui, Marko Basa va peut-être manquer le match suivant, décisif pour la suite de la saison lilloise.