Bordeaux : le match de la dernière chance à Angers

Voir le site Téléfoot

Tigana, 'le choix du coeur'
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2011-01-22T10:53:00.000Z, mis à jour 2011-01-22T10:53:00.000Z

Rien ne va plus aux Girondins de Bordeaux. Le match de Coupe de France à Angers ressemble à la dernière chance pour le club de sauver ce qui peut l'être.

La dernière défaite à Marseille en Ligue 1 a marqué les esprits aux Girondins de Bordeaux. Aux abords du Haillan, habituellement si calme, les joueurs lavent leur linge sale avec les dirigeants et les supporters par voie de presse.

L'affaire Maazou
Contrairement à Marseille, Paris ou Saint-Etienne, clubs au sang chaud et affrontant perpétuellement des polémiques faisant les choux gras des médias, Bordeaux a la réputation d'être un havre de paix où les éventuelles crises se règlent en interne. Mais cette année, les Marine et Blanc marchent décidément sur la tête, et après les déclarations d'Alou Diarra à Téléfoot, annonçant quasiment son départ à l'intersaison, c'est au tour de Moussa Maazou de lâcher une bombe dans les colonnes du quotidien 20 minutes. L'attaquant nigérien, qui s'en prend à ses coéquipiers et aux supporters, vient sans doute de sceller son avenir sur les bords de la Garonne.

Gameiro, Cissé, Saha... ou personne ?
Une affaire qui rend la recherche d'un avant-centre d'autant plus vitale pour les Girondins. Mais face aux refus de Kévin Gameiro et Djibril Cissé, il ne reste que peu de solutions satisfaisantes. Des contacts avec Louis Saha sont évoqués depuis plusieurs semaines, mais il s'agirait de toute façon d'un pari risqué vu les blessures récurrentes de l'international français. Au rythme où vont les choses et vu le peu d'attractivité du club, le mercato hivernal pourrait bien se clôturer le 31 janvier minuit sans aucune recrue offensive.

Gagner à Angers
Dans ce contexte de crise sportive, totalement imprévisible il y a un an lorsque Bordeaux dominait de la tête et des épaules le football hexagonal, les Girondins se doivent de s'imposer à Angers, modeste club de Ligue 2. Car quoiqu'en disent les dirigeants aquitains, la Ligue des Champions semble bel et bien inaccessible pour l'effectif actuel, et la Coupe de France représente aujourd'hui le moyen le plus crédible pour être européen la saison prochaine.

Réponse ce samedi à partir de 17h au Stade Jean Bouin.