Dans l'actualité récente

Bordeaux : Planus (toujours) et Trémoulinas à l'infirmerie

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-09-09T14:56:00.000Z, mis à jour 2011-09-09T15:07:03.000Z

Situation difficle pour les Girondins de Bordeaux de Francis Gillot d'aller à Evian samedi. Marc Planus est de retour à l'infirmerie, rejoint par Benoit Trémoulinas et Nicolas Maurice-Belay.

Au printemps 2009, les Girondins de Laurent Blanc et Yoann Gourcuff survolaient la Ligue 1, pour décrocher leur premier titre de champion de France en 10 ans. Mais après une campagne européenne brillante, Bordeaux est (rapidement) retombé dans l'anonymat.

Pour la première saison de Francis Gillot en Gironde, les marine et blanc ont effectué un départ plutôt moyen : 1 victoire, 1 défaite et 2 nuls en 4 rencontres. Des résultats qui n'ont pas grand-chose de surprenant au vue du recrutement effectué, plutôt modeste : seuls Maurice-Belay et N'Guemo , tous 2 libres, sont venus renforcer l'effectif. Mais le public aquitain a pris goût aux grands crus de l'ère Blanc, et la reconstruction menée par Gillot devra se faire rapidement.

Samedi soir, Bordeaux se déplacera à Annecy pour y affronter le promu Evian Thonon Gaillard. Pour l'occasion, l'ancien entraineur de Sochaux devra se passer de 3 habituels titulaires : Marc Planus (cuisse), Benoît Trémoulinas (adducteurs) et Nicolas Maurice-Belay (cuisse). Les 2 premiers ont été des éléments moteurs du titre de 2009, ayant su élever leur niveau de jeu lors de la Ligue des Champions qui a suivi. Ils manqueront beaucoup à ces Girondins encore hésitants.

Stoppeur « à l'ancienne », tout en efficacité technique (tacles notamment) et en sens du placement, Planus a souvent eu la réputation flatteuse de faire briller les joueurs, plus physiques, placés à ses côtés (Diawara puis Ciani notamment). International (1 sélection), il a malheureusement été du désastre de Knysna. Sa plus grande faiblesse ? Les blessures, bien sûr : en 9 saisons à Bordeaux, il n'a dépassé que 2 fois les 30 matches de L1 en une saison. En 200-2011, il n'a joué que 11 petits matches, et c'est déjà sa 2nde blessure cette saison.

Les supporters Girondins attendent de leur équipe qu'elle retrouve, à plu sou moins long terme, le niveau qui était le sien il y a peu. Mais pour cela, les « glorieux anciens » comme Planus, Trémoulinas ou Chalmé vont devoir retrouver le terrain, et leur niveau.
Si vous préférez en rire, un peu...