Bordeaux-Nantes : Les Girondins peuvent remercier Malcom

Voir le site Téléfoot

Malcom   Bordeaux
Par Maxime Claudel|Ecrit pour TF1|2017-10-15T15:00:39.789Z, mis à jour 2017-10-15T18:19:21.644Z

Mené au score, Bordeaux se contentera d'un nul au terme du derby de l'Atlantique face au FC Nantes. Malcom a égalisé.

Ayant chacun eu sa mi-temps, Nantes et Bordeaux se sont neutralisés lors de la 9e journée de Ligue 1. Malcom a égalisé peu après le début de la seconde période.

Première mi-temps fermée

Le sixième contre le septième : ce Bordeaux-Nantes avait tout d'un mini-choc de Ligue 1, entre deux équipes qui peuvent s'affirmer dans la course à l'Europe. Sous l'impulsion de Ranieri, les Canaris ont trouvé leur carburation à la faveur d'une défense hyper solide, la meilleure de Ligue 1. Ce n'est pas spectaculaire, mais ça gagne. De son côté, Bordeaux était encore invaincu avant son match face à l'ogre parisien. Et c'est un joueur qui porte les Girondins : le Brésilien Malcom. En première mi-temps, Nantes a d'abord fait déjouer Bordeaux. Et cela a payé puisque les Canaris ont mené 1 à 0 grâce à un but de Nakoulma, son premier cette saison (45e+2).

Malcom égalise d'entrée

L'ouverture du score juste avant la pause du FC Nantes aurait pu plonger les Bordelais dans une grosse phase de doute. Mais les hommes de Jocelyn Gourvennec ont préféré ne pas tergiverser et ont réagi dès la reprise à la faveur d'une sublime frappe croisée de Malcom (52e). Une égalisation qui a galvanisé les Girondins. En effet, ces derniers ont poussé pendant quasiment toute la seconde période. Cela n'aura pas suffit, même s'ils auraient dû bénéficier d'un penalty et que le gardien canari a fait l'arrêt qu'il fallait devant Cafu.

Le nul du surplace

Nantes se contentera volontiers de ce point pris à l'extérieur face à un possible concurrent direct, alors qu'il n'a plus perdu depuis la toute première journée de Ligue 1. Bordeaux, lui, pourra regretter de ne pas avoir su trouver la faille une seconde fois durant une deuxième mi-temps de domination. Au final, ce nul dans le derby de l'Atlantique arrange certainement plus les Canaris que les Girondins.


Plus d'actualité