Bordeaux avec sérieux

Voir le site Téléfoot

Bordeaux avec sérieux
Par Eurosport.fr|Ecrit pour TF1|2009-12-08T21:56:00.000Z, mis à jour 2009-12-08T21:56:00.000Z

Avec un effectif remanié, Bordeaux est allé chercher son cinquième succès en Ligue des champions sur la pelouse du Maccabi Haïfa (0-1). Les Girondins n'ont jamais été inquiétés et ils terminent ainsi la phase de poule avec 16 points sur 18 possibles. Une sacrée performance.

MACCABI HAIFA - BORDEAUX : 0-1
But : Jussiê (13e)


Les Bordelais peuvent se montrer fiers de leurs parcours en phase de poule. Qualifiés pour les huitièmes de finale et assurés de la première place du groupe A avant même cette sixième journée, les hommes de Laurent Blanc ont su faire preuve de sérieux pour finir par une victoire sur la pelouse du Maccabi Haïfa (0-1). Intransigeante, l'équipe B bordelaise a éteint les derniers espoirs d'Israéliens déjà éliminés et les Girondins enchaînent une cinquième victoire consécutive, la troisième sans prendre de but. Leurs adversaires auraient aimé ouvrir leur compteur mais ils deviennent les premiers dans l'histoire des phases de poule de la C1 à ne marquer aucun but et à ne prendre aucun point.


Malgré l'absence d'enjeu, l'option prise par Laurent Blanc de miser sur ses habituels remplaçants apparaît d'abord hasardeuse. Les joueurs alignés entament le match trop tranquillement et la défense bricolée manque de rigueur. Motivés pour leur dernière sortie à domicile, les joueurs du Maccabi n'ont rien à perdre et cherchent rapidement à enfin inscrire leur premier but dans la compétition. Déjà bousculés à l'aller à Chaban-Delmas (1-0), les Bordelais, à l'image de leur arrière droit Jurietti, peinent à freiner les ardeurs adverses. Pourtant, les visiteurs font preuve d'un grand réalisme en ouvrant le score dans le premier quart d'heure sur leur premier tir. Très à l'aise sur le côté droit, Saivet, 19 ans, profite d'une erreur israélienne pour servir Traoré qui centre et trouve la reprise dans la course de Jussiê (0-1, 13e).


Un Maccabi complètement impuissant

Visiblement très en jambes, Jussiê se retrouve tout près d'inscrire un doublé en quelques minutes. Sur une action similaire, il voit cependant Keinan sauver sur sa ligne alors que Davidovitch avait laissé son but vide (15e). Remuant mais en manque de lucidité, Cavenaghi a lui aussi besoin de retrouver le chemin des filets et il se jette bien pour frapper sur une ouverture de Traoré mais Davidovitch repousse (18e). Sans forcer mais en misant sur leur qualité technique collective, les Girondins se montrent facilement dangereux. A l'inverse, leurs adversaires se démènent mais manquent de percussion, de présence dans la surface girondine et de puissance dans leurs frappes pour inquiéter Ramé.


La seconde période souligne encore davantage les insuffisances du Maccabi. Seul Refaelov peut décocher une bonne reprise au milieu de la surface adverse mais il ne cadre pas (64e). Jurietti reprend doucement le contrôle de son couloir droit, Wendel assure sur la gauche et la défense bordelaise fait bloc. Devant, face à une arrière-garde démotivée et dépassée, Cavenaghi et Bellion, bien soutenus par Jussiê, peuvent s'amuser. Le Brésilien enchaîne les accélérations redoutables, l'Argentin effectue un superbe coup du foulard et l'ancien Mancunien n'hésite pas à tenter le ciseau ou à prendre sa chance de loin (65e et 71e). Les hommes de Laurent Blanc filent ainsi tranquillement vers leur cinquième victoire et terminent invaincus avec la meilleure défense de la compétition (seulement 2 buts encaissés). Définitivement, incapable de trouver le chemin des filets, le Maccabi, lui, aura réalisé une contre-performance historique.


LA DECLA : Laurent Blanc (entraîneur de Bordeaux)

"Un effectif, c'est 25 joueurs. On a besoin de tout le monde durant la saison. Ce soir, on a prouvé que ceux qui ont moins de temps de jeu peuvent en avoir un peu plus. Ce qu'on a fait ce soir nous fait plaisir. Je sais aussi que c'est difficile et compliqué pour Marseille devant le Real. Je le regrette parce que je suis supporter des clubs français en Champions League."