Dortmund – Monaco : Mbappé ouvre la voie vers la demi-finale (2-3)

Voir le site Téléfoot

troisième but de Kilian Mbappé contre Borussia Dortmund
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-04-12T18:41:58.584Z, mis à jour 2017-04-13T08:18:00.545Z

Dans un contexte très particulier, l’AS Monaco est parvenue à s’imposer lors de son quart aller face au Borussia Dortmund (2-3). Emmené par un MBappé extraordinaire, l’ASM entrevoit la demi-finale !

Suite aux incidents de mardi soir qui ont entraîné la blessure de Bartra, la rencontre entre le Borussia et Monaco s’est bel et bien tenue ce mercredi. Et malgré la pluie et l’ambiance chaude des supporters de Dortmund, les leaders du championnat de France ont réalisé une entame idéale. Pourtant privés de Sidibé, Mendy et Bakayoko, l'ASM a réalisé une belle performance pendant 45 minutes avant que Dortmund ne montre son vrai visage après la pause. Mais grâce à un Kylaian Mbappé fantastique, l'AS Monaco s'impose (3-2) et prend un avantage en vue du match retour !


La première période idéale de l’ASM et de Mbappé

On pouvait craindre une entame de match timide du Borussia par rapport aux événements survenus la veille. La première occasion était pourtant pour le Borussia mais Pierre-Emerick Aubameyang manquait le cadre de peu. Si on ne peut pas exclure que les têtes des joueurs de Dortmund étaient sans doute un peu encore à l’incident de mardi, la performance de Monaco en première période a été excellente. Un pénalty suite à une faute sur Mbappé offrait la possibilité à Fabinho d’ouvrir le score, mais le Brésilien ne trouvait pas le cadre (17ème) ! 

L’ASM persistait et suite à une merveille de contre-attaque menée par Bernado Silva, Thomas Lemar, servi par le Portugais, centrait pour Mbappé dont la reprise de la cuisse non conventionnelle permettait d’ouvrir le score deux minutes plus tard (0-1, 19ème) Au ralenti, on constate que le jeune attaquant était hors-jeu au départ du ballon. L’arbitre se signalait une troisième fois dans cette mi-temps en validant un but contre son camp de Bender malgré un très léger contact avec Mbappé (0-2, 35ème). Cependant, le score n’avait rien de flatteur pour Monaco qui était au dessus des débats pendant ces 45 premières minutes.



Monaco a résisté à la vague jaune et noire

L’entame de la deuxième mi-temps montrait un Borussia plus conquérant, moins hésitant, et allant plus vers l’avant. Les Monégasques ont trop reculé sous le pressing de leurs adversaires qui ont monopolisé le ballon (64% de possession), et en toute logique Dembélé, servi par Kagawa réduisait le score (1-2, 58ème). Les changements de Tuchel à la pause avec l’entrée de Sahin ont modifié la donne et Monaco ne pouvait que procéder par contre. 

Sur l’un d’entre eux, Falcao idéalement servi par Lemar ne parvenait pas tuer le match à la 76ème ! Le rôle revenait à Mbappé qui, 3 minutes plus tard, marquait de nouveau en pleine lucarne suite à une grosse erreur de la défense allemande ! (1-3, 79ème). A 7 minutes de la fin, le Japonais Kagawa, le meilleur joueur du Borussia réalisait un superbe festival pour encore croire encore au nul (2-3, 84ème ). 

Plus rien ne sera marqué malgré les dernières tentatives allemandes, et l'ASM réalise donc un superbe exploit pour ce quart de finale aller, grâce à un Kylian Mbappé dans tous les bons coups, dans un contexte très particulier. Le spectacle proposé a sans doute été la meilleure réponse aux événements de mardi soir.