Borussia Dortmund : Aubameyang, quatre buts pour un pardon

Voir le site Téléfoot

Raphael Guerreiro et Pierre Emerick Aubameyang   Borussia Dortmund oeil telefoot
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-11-05T20:08:42.176Z, mis à jour 2016-11-05T20:08:49.001Z

Suspendu par son club mardi en Ligue des champions, Aubameyang s’est rattrapé, et de quelle manière, en inscrivant un quadruplé en 47 minutes, ce samedi avec le Borussia Dortmund sur la pelouse d’Hambourg (2-5).

L'ancien joueur de Saint-Etienne a vécu une semaine contrastée avec le Borussia Dortmund. Banni mercredi en C1 et héros ce samedi en Bundesliga

Aubameyang : « Je veux faire comme Ronaldo ou Messi »

Son premier quadruplé

Il y a trois jours, face au Sporting Lisbonne en Ligue des champions (1-0), Pierre-Emerick Aubameyang s’était assis dans les tribunes du Signal Iduna Park, écarté par Thomas Tuchel pour être allé fêter l’anniversaire de sa belle-sœur à Milan, l’avant-veille du match. Visiblement, le buteur du Borussia avait à coeur de se faire pardonner cet écart de conduite. Pour cela, un but, pourquoi pas décisif, aurait suffi. Aubameyang ne faisant jamais les choses à moitié, il s'est fendu d'un quadruplé, le premier de sa carrière, participant largement au succès des siens sur la pelouse d'Hambourg (2-5)

PEA passeur pour Dembélé

Quatre réalisations qui ont permis d'apprécier la palette du joueur du Gabonais. A l'affût sur une frappe mal repoussée par Adler, pour ouvrir la marque dès la 4e minute (0-1) ou pour doubler la mise dans le but vide à la 23e (0-2). Lancé dans l'intervalle sur une offrande de Bartra (0-3, 28e) ou avec force et précision pour son dernier but de l'après-midi (0-4, 48e). Quatre buts, ce qui fait 11 en 9 matches en Bundesliga cette saison, mais aussi une passe décisive géniale pour son compère Ousmane Dembélé en fin de match (1-5, 77e).

«Je veux m'excuser auprès de toute mon équipe»

Invité à s'exprimer en tant qu'homme du match, PEA en a profité pour présenter ses excuses à son équipe pour sa petite virée impromptue à Milan : «Je me sens bien et franchement heureux. C'était un jour spécial pour moi. Et vu que cela faisait un paquet de matches que nous n'avions pas gagné en Championnat, c'était aussi un jour spécial pour nous tous. Toute l'équipe a eu la bonne réaction aujourd'hui. Moi tout particulièrement, vu que j'ai commis une erreur avant le match contre le Sporting Lisbonne en C1. Je veux m'en excuser auprès de toute mon équipe.» Son entraîneur, Thomas Tuchel, a avoué ne pas en attendre autant : «Les quatre buts d'Aubameyang dépassent évidemment toutes nos espérances. Il était déjà clair, et il l'est toujours, que nous ne pouvons atteindre aucun des buts que nous nous sommes fixés sans lui.» La crise est enterrée.