Le Borussia Mönchengladbach trolle le Celtic avec la série "Breaking Bad" !

Voir le site Téléfoot

Breaking Bad
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-10-20T15:30:05.495Z, mis à jour 2016-10-20T15:39:10.726Z

Le Borussia Mönchengladbach a fait preuve d’humour à l’occasion de son match de Ligue des champions contre le Celtic. Les Allemands ont trouvé une réponse comique aux Ecossais ayant du mal à prononcer le nom de leur club.

Le Borussia Mönchengladbach. Soyons honnêtes : ce n’est pas le nom de club le plus facile à prononcer, et encore moins à écrire. Nous-mêmes, chez Téléfoot, nous l’avons copié/collé pour éviter de l’écorcher. L’autre solution est de se contenter de « Gladbach », comme le 4e du dernier championnat d’Allemagne est fréquemment appelé.

Gladbach préfère en rire


Hier, mercredi 19 octobre, le Borussia Mönchengladbach se déplaçait à Glasgow pour y défier le Celtic en Ligue des champions. Une rencontre qui était bien sûr à suivre dans de nombreux pubs écossais. Une photo s’est vite propagée sur le web : elle montre la pancarte d’un pub annonçant le match du « Celtic contre le au Borussia Mun… Monc… Meunch… A German Team » (« Une équipe allemande »). Décidément, Mönchengladbach n’est vraiment pas facile à écrire pour un non-germanophone !

Sans doute y avait-il une petite moquerie sans méchanceté derrière ce « A German Team ». Le compte Twitter du Borussia Mönchengladbach ne s’en est pas offusqué, au contraire. Il a relayé la photo sur le réseau social (près de 30 000 retweets !) et a changé son nom en « A German Team ».


Walter White alias "Heisenberg" s’en mêle !


L’histoire ne s’arrête pas là. L’équipe allemande, où évolue depuis cet été le Français Mamadou Doucouré (formé au PSG), s’est imposée au Celtic Park (0-2), profitant aux passages de deux bourdes de Kolo Touré. C’est la première victoire de Gladbach dans cette Ligue des champions.

Cela valait bien une nouvelle réponse de la part du club sur la prononciation de son nom ! Sur Twitter toujours, le compte allemand de Gladbach a envoyé le message « BORUSSIA MÖNCHENGLADBACH ! » assorti d’un extrait de la célèbre série « Breaking Bad ». On retrouve le personnage principal, le professeur de chimie et narcotrafiquant Walter White alias "Heisenberg" (Bryan Cranston), intimider un rival dans une scène culte . Il exige de lui : « Say my name » (« Comment je m’appelle », « Dis mon nom »). D’ici le match retour, le Celtic aura peut-être appris à l’écrire et à le prononcer correctement… et nous aussi !