Bosnie-France (0-2) : Analyse du match ligne par ligne

Voir le site Téléfoot

Valbuena France
Par Christopher GIL|Ecrit pour TF1|2010-09-08T09:56:00.000Z, mis à jour 2010-09-08T09:56:00.000Z

La France s'est imposée face à la Bosnie hier soir au terme d'un match complet. En effet, dans chaque compartiment du jeu, les Bleus ont su être performants.

Analyse des performances de l'équipe de France ligne par ligne.


L'attaque
L'attaque tricolore était hier soir composé de Malouda à gauche et de Valbuena à droite. Benzema évoluait quant à lui seul en pointe. Les trois joueurs à vocation offensive sont à créditer d'un bon match. Benzema, n'a pas manqué son retour en équipe de France ( voir notre article ) puisque c'est lui qui a permis à la France de mener au score sur un joli enchainement. Malouda a lui bien réussi à combiner avec l'attaquant madrilène et a gêné considérablement la défense bosnienne par ses appels en profondeur. Valbuena, dans son style caractéristique, a lui aussi causer quelques soucis à la Bosnie. C'est lui qui passe le ballon à Malouda sur le second but, inscrit par le joueur de Chelsea.


Le milieu de terrain
Le milieu de terrain français a pris le dessus sur le milieu de terrain adverse durant quasiment toute la rencontre. Alou Diarra a parfaitement rempli son rôle de sentinelle, en étant notamment bien présent dans le jeu aérien. M'Vila a une fois de plus réussi une bonne prestation. Le joueur de Rennes a intercepté bon nombre de ballons et a tenté de jouer plus vers l'avant que face à la Biélorussie. Diaby a rendu une copie presque parfaite hier soir. Le Gunner a su se projeter rapidement vers l'avant tout en restant très présent d'un point de vue défensif. Impliqué sur le 2ème but français et aurait même pu marquer s'il n'avait pas poussé son ballon trop loin.

La défense
La défense centrale, chantier prioritaire de Laurent Blanc, a su résister aux redoutables attaquants bosniens. Mexes et Rami s'en sont bien sortis. Le Romain cherchant à relancer proprement alors que le Lillois a bien jailli quand il le fallait. Les latéraux Sagna et Clichy ont bien bloqué leurs couloirs. Le premier n'a pas contre pas été très en réussite dans ses centres alors que c'est le second qui donne le ballon de but à Benzema. Lloris n'a pas eu véritablement à s'employer mis à part sur un coup-franc de Pjanic. Quelques bonnes interventions dans les pieds mais aussi quelques relances ratées.



Christopher GIL



Illustration FFF.fr