Dans l'actualité récente

Bosnie - France : Blanc signerait pour un match nul

Voir le site Téléfoot

600x336 LAURENT--BLANC 02
Par Christopher GIL|Ecrit pour TF1|2010-09-07T08:41:00.000Z, mis à jour 2010-09-07T08:41:00.000Z

France - Bosnie sera le 2ème match officiel de Laurent Blanc à la tête des Bleus. Après la contre-performance face à la Biélorussie, le sélectionneur se contenterait bien d'un match nul ce soir.

L'équipe de France devra se montrer plus à son avantage face à la Bosnie si elle veut revenir avec au moins un point.


Blanc : « un nul serait un bon résultat »
Laurent Blanc est prudent au moment d'aborder le match de ce soir qui verra la France rencontrer la Bosnie à Sarajevo. En effet, après la défaite face à la Biélorussie, l'équipe de France doit absolument débloquer son compteur points dans le cadre des qualifications pour l'Euro 2012. Ce que confirme le sélectionneur des Bleus : « Ça dépend du contenu, mais un nul serait un bon résultat. Avec ce qu'il s'est passé lors du premier match, on doit absolument ramener quelque chose de Bosnie. Mais il faut se rendre à l'évidence, il faudra être meilleur pour espérer faire un résultat ».


Blanc se méfie de la Bosnie
La Bosnie compte notamment dans ses rangs des attaquants de qualité tels que Dzeko ou encore Ibisevic ( voir notre article ). Laurent Blanc le sait et s'en méfie : « La Bosnie est l'équipe la plus solide du groupe. Il est important de ne pas perdre trop de points face à eux ». Pour faire un bon résultat en Bosnie, l'équipe de France devra se montrer solide défensivement et efficace en attaque.


Un nouveau schéma de jeu
Comme annoncé précédemment ( voir notre article ), la France devrait évoluer ce soir en 4-3-3 et Laurent Blanc devrait procéder à plusieurs changements dans son onze de départ. Alou Diarra devrait débuter la rencontre avec Diaby et M'Vila alors que Valbuena pourrait prendre la place de Menez côté droit. Benzema devrait quant à lui être titulaire en pointe.


France - Bosnie permettra t-il aux joueurs de se relever ou de plonger un peu plus ?



Christopher GIL