Dans l'actualité récente

Bousculé, le PSG s'en sort de justesse face à Lyon

Voir le site Téléfoot

RTX3FXOE
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-09-17T21:14:31.260Z, mis à jour 2017-09-17T21:24:58.417Z

Grâce à deux buts marqués contre leur camp des Lyonnais, le PSG a enchaîné une sixième victoire de rang en Ligue 1.

Le PSG a connu son premier vrai test face à un Olympique Lyonnais loin d'être inintéressant au Parc des Princes. Mais deux buts tardifs ont fini par faire rompre des Gones pas vernis.

Neymar était brouillon

L'Olympique Lyonnais n'était pas venu pour faire de la figuration dans l'antre du PSG. Et il l'a prouvé ce dimanche soir en clôture de la sixième journée de Ligue 1. Avec quatre éléments offensifs alignés (Draxler-Neymar-Mbappé-Cavani), les Parisiens sont loin d'avoir rayonné devant et, par exemple, le Brésilien a eu du mal à faire des différences, même s'il a su provoquer des fautes adverses. Décomplexés, les jeunes Gones ont su poser des problèmes au PSG en l'empêchant de concrétiser sa domination et de trouver Edinson Cavani, très esseulé.

Lo Celso a allumé la mèche

Au tout début de la seconde période, on a cru que les Parisiens avaient compris comment contourner le bloc lyonnais : avec du jeu rapide. Mais cela n'aura duré qu'une action. Le reste du temps, Neymar, Draxler et Cavani se sont montrés brouillons et seul Mbappé a été le plus entreprenant et précis des attaquants.

Mais c'est finalement le remplaçant Lo Celso qui a été à l'origine de l'ouverture du score, en faisant la différence sur le côté gauche et en envoyant un centre dévié par Cavani et mis au fond par Marcelo contre son camp (75e). Auparavant, Ndombele avait sorti un coup de canon venu s'écraser sur la barre (68e). Mal payés, les Lyonnais ont craqué une deuxième fois par Morel alors que Lopes avait fait l'arrêt qu'il fallait face à Mbappé, bien trouvé par Neymar (87e), et que Cavani avait loupé un penalty (80e).

Six sur six pour le PSG

Bousculé comme jamais cette saison et moins éblouissant que de coutume à cause de ce système à deux milieux, le PSG s'en sort quand même. Ce sixième succès de rang en championnat lui permet de conforter sa première place au classement avec trois points d'avance sur Monaco et un goal average d'ores et déjà inouï (+18). La force d'un futur champion. En face, Lyon peut ruminer cette défaite un brin cruelle.