Brésil : Casemiro devient capitaine, la rotation se poursuit au sein de la Seleçao

Voir le site Téléfoot

Casemiro - Brésil
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-10-04T15:29:34.604Z, mis à jour 2017-10-04T15:40:33.401Z

Déjà qualifié pour la Coupe du monde 2018, le Brésil va affronter la Bolivie jeudi avec un nouveau capitaine. Le brassard sera porté par Casemiro. Telle est la volonté du sélectionneur Tite, qui n'a pas désigné de capitaine permanent.

La sélection du Brésil ne devrait pas avoir trop de pression, jeudi, pour son avant-dernier match des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. A La Paz, les Brésiliens, déjà qualifiés pour le Mondial russe, vont affronter la Bolivie, hors course dans la zone CONMEBOL avec seulement deux journées à disputer.

"Une immense fierté" pour l'indispensable Casemiro


Pour cette rencontre sans enjeu majeur donc, Tite a décidé de confier le brassard de capitaine à un nouveau joueur. Cette fois, c'est Casemiro qui aura cet honneur. En conférence de presse, le milieu de terrain du Real Madrid s'est montré très enthousiaste et reconnaissant : "C'est une immense fierté pour moi d'être capitaine de l'équipe nationale. Rien que d'être ici est déjà source de fierté. Je n'ai pas de mot pour exprimer combien je suis heureux d'être capitaine."

International depuis 2011, Casemiro s'est vraiment installé dans la Seleçao depuis qu'il est devenu essentiel au Real Madrid. Carlos Dunga, puis Tite en ont fait un membre inamovible de leur onze, sauf en cas de blessure bien sûr.


12 matches, 9 capitaines, et un bilan quasi parfait


Le capitanat confié à Casemiro est aussi une tactique spéciale de management employée par Tite. Nommé en juin 2016 après la piteuse éliminatoire du Brésil dès le premier tour de la Copa America (ce qui ne lui était arrivé qu'une fois avant, en 1987), le sélectionneur a décidé de faire tourner le brassard et, donc, de ne plus faire de Neymar le seul capitaine du Brésil.

Le but recherché est d'éviter que les joueurs soient écrasés par la pression du rôle de capitaine. Personne n'a oublié comment Thiago Silva avait craqué en 2014 lors du Mondial à domicile. Ainsi, point de pression en trop sur Neymar ou un autre cadre. Et la tactique semble bien fonctionner. En douze matches avec Tite comme sélectionneur, le Brésil a connu 9 capitaines différents : Joao Miranda, Neymar, Renato Augusto, Filipe Luis, Daniel Alves, Fernandinho, Thiago Silva, Philippe Coutinho et Marcelo. Le bilan est excellent : dix victoires, un nul et une défaite (31 buts marqués, 4 buts encaissés).