Brésil-Colombie : Mondial terminé pour Neymar !

Voir le site Téléfoot

Brésil-Croatie : Neymar offre la victoire à la Seleçao
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2014-07-05T01:08:00.000Z, mis à jour 2014-07-05T07:50:31.000Z

Coup dur pour tout le peuple brésilien. Neymar, sorti sur une civière face à la Colombie (2-1), est forfait pour le reste du Mondial. Il souffre d'une fracture à une vertèbre.

Touché à une vertèbre, Neymar, ne sera plus le guide du Brésil dans sa quête d'un sixième sacre Mondial.


Fracture d'une vertèbre lombaire

Le Brésil est qualifié pour les demi-finales de "sa" Coupe du monde. Seulement voilà, deux heures à peine après le coup de sifflet final de l'arbitre, c'est tout un pays qui a encaissé le choc : Neymar, idole du peuple auriverde et star de la compétition, est forfait pour la suite, et donc fin, du Mondial. Une absence qui jette un voile sur la qualification pour le dernier carré acquise quelques instants plus tôt devant la Colombie (2-1). Sorti sur une civière à la 88e minute, Neymar souffre d'une fracture de la troisième vertèbre, conséquence d'un choc dans le dos avec le genou de Zuniga. Evacué sur une civière, le quadruple buteur du Mondial a quitté la pelouse du Castelao les mains sur les yeux. Les examens passés dans une clinique de Fortaleza étaient sans appel et SporTV annonçait dans la foulée la triste nouvelle. "Ce n'est pas trop grave, cela empêche certains mouvements mais il ne va plus pouvoir rejouer dans ce Mondial en raison d'une fracture à la troisième vertèbre lombaire. Il en a pour quatre à six semaines de récupération", expliquait ainsi le médecin du Brésil, Rodrigo Lasmar, sur la chaîne de télévision.


Hulk : "Nous devons surmonter cela"

Si les supporters brésiliens pleurent déjà leur numéro 10, ses coéquipiers en sélection ont eux-aussi du mal à à digérer la nouvelle. David Luiz, buteur face à la Colombie, a dit sa "tristesse" après avoir appris la nouvelle. "Je sais que la Coupe du monde était un rêve pour lui", ajoute le futur joueur du Paris Saint-Germain. En conférence de presse, Luis Felipe Scolari s'était déjà montré très pessimiste sur l'état de santé de son joueur: "Je ne pense pas qu'on pourra le récupérer. D'après les informations en provenance de l'hôpital, c'est compliqué (...) Il pleurait, il a très mal à la colonne." Privés de leur attaquant vedette, les partenaires de Neymar promettent de lutter pour lui jusqu'au bout. "C'est un joueur très important, reconnaît le défenseur Maicon. Ca va être douloureux. Mais nous allons aussi lutter pour lui. Maintenant, il nous faut étudier le jeu des Allemands. Nous ne pouvons pas nous arrêter là." Même ton combatif pour l'attaquant Hulk : "C'est triste. Neymar a tellement pris soin de lui pour disputer cette Coupe. Nous devons surmonter cela. C'est un motif de plus pour nous battre, et si Dieu le veut, nous serons champions."


Pas de Neymar ni de Thiago Silva face à l'Allemagne

Déjà privée de son capitaine, le défenseur central Thiago Silva, suspendu pour un deuxième carton jaune, la Seleçao voit un autre de ses cadres disparaître de ses rangs. Un cadre auteur de quatre buts en six matches et seule réelle satisfaction de la Selaçao jusqu'à ce vendredi soir. Pour le remplacer, Scolari pourrait miser sur Bernard ou sur Willian, mais la différence risque de se faire cruellement sentir. Fred, sur qui la pression risque de s'accroître ces prochains jours, optait pour une version optimiste de l'histoire : "Nous allons tout faire pour gagner la coupe pour toi, interpellait-il à distance Neymar. Nous sommes de plus en plus unis."


Le Brésil retrouvera l'Allemagne en demi-finale du Mondial mardi à 22 heures.