Le Brésil hausse le ton

Voir le site Téléfoot

Le Brésil hausse le ton
Par Laurent VERGNE|Ecrit pour TF1|2010-06-21T15:30:06.000Z, mis à jour 2010-06-21T15:30:06.000Z

Emprunté face à la Corée du Nord (2-1) lors de son premier match, le Brésil s'est montré nettement plus convaincant dimanche en dominant la Côte d'Ivoire (3-1). La Seleçao est d'ores et déjà en huitièmes de finale, mais elle a perdu Kaka, expulsé. Pour les Eléphants, ça se complique sérieusement.

BRESIL - COTE D'IVOIRE: 3-1
Buts: Luis Fabiano (25e, 50e), Elano (62e) pour le Brésil - Drogba (80e) pour la Côte d'Ivoire


Ça s'appelle une mise au point et c'est une réponse à certains doutes. Très décevant et pour tout dire assez inquiétant pour son entrée dans la compétition face à la Corée du Nord mardi dernier, le Brésil a passé la vitesse supérieure face à la Côte d'Ivoire. Avec cette victoire nette et sans bavure (3-1), la Seleçao n'a pas seulement assuré sa qualification pour les huitièmes de finale, rejoignant les Pays-Bas. Elle a rassuré sur son potentiel offensif et a confirmé sa solidité. Luis Fabiano, si discret cinq jours plus tôt, a signé un doublé. A l'image de son équipe, le Sévillan a lancé pour de bon son Mondial dimanche soir.


Les Ivoiriens, après leur nul encourageant face au Portugal, avaient hâte de se frotter au quintuple champion du monde. Ils ont pu constater qu'ils n'étaient pas prêts à rivaliser. Sans être véritablement dépassés par le rythme adverse, ils ont en revanche été submergés par l'efficacité des hommes de Carlos Dunga, qui ont converti en buts trois de leurs quatre premiers tirs cadrés, le deuxième but étant entaché tout de même de deux fautes de main de Luis Fabiano. Avec une telle réussite, la Seleçao de Carlos Dunga ne risquait en tout cas pas grand chose à Soccer City.


Kaka expulsé, Elano blessé


Mais les Brésiliens ont tout de même enregistré leur lot de mauvaises nouvelles. Dunga regrettera sans doute une fois encore le relâchement défensif de son équipe en fin de rencontre, comme contre la Corée. Sans incidence puisque le score était déjà acquis lorsque Didier Drogba a adouci l'addition ivoirienne à 10 minutes du terme, devenant à cette occasion le premier joueur africain à marqueur un but au brésil en phase finale de Coupe du monde. Une façon d'entrer dans l'histoire par la petite porte. L'attaquant de Chelsea rêvait sans doute d'autre chose. Si le Brésil devra corriger ce petit défaut, il relève toutefois de l'épiphénomène.


Plus ennuyeuses sont les pertes de Kaka et Elano. Le premier a été expulsé par l'arbitre français M.Lannoy en écopant de deux cartons jaunes en l'espace de trois minutes en seconde période. La star du Real Madrid a d'abord reçu un premier avertissement en repoussant des deux bras Keita (85e). Il a ensuite donné un petit coup de coude au niveau de la poitrine du même Ivoirien qui venait sur lui, trois minutes plus tard. Keita s'est alors jeté par terre, se tenant le visage, et un début d'échauffourée a éclaté entre les deux équipes. Le N.10 brésilien s'est éloigné de la scène mais l'arbitre l'a rappelé et exclu. Dunga, sur le bord du terrain, était fou de rage. Elano, auteur du troisième but brésilien, a quant à lui été touché assez sévèrement au tibia droit et a dû sortir sur une civière. Chacun a ses problèmes, y compris le Brésil. Mais la Seleçao se porte quand même mieux que d'autres dans ce Mondial...