Dans l'actualité récente

Brésil : Neymar privé du brassard de capitaine ?

Voir le site Téléfoot

Brésil-Croatie : Neymar offre la victoire à la Seleçao
Par Florent Barraco|Ecrit pour TF1|2016-05-22T16:37:22.807Z, mis à jour 2016-05-22T16:37:22.807Z

À quelques jours du début de la Copa América, le sélectionneur du Brésil, Dunga, prévient : il pourrait changer de capitaine. L'attaquant du Barça pourrait payer son comportement.

Il avait récupéré le brassard de capitaine à l’issue d’une Coupe du monde ratée. Un Mondial où le titulaire du poste, Thiago Silva, n’avait pas offert tous les gages de sécurité. Mais deux ans après, Neymar pourrait bien perdre son rôle de capitaine de la Seleçao.

Le même joueur au Brésil ou au Barça

Dans une interview à la chaîne brésilienne SporTV, le sélectionneur du Brésil, Dunga, annonce qu’il réfléchissait à retirer le brassard de capitaine au joueur du FC Barcelone. « Donner ou non le capitanat est la chose la plus facile dans le football. J’ai parlé avec Neymar et avec les gens du Barça où il ne porte pas le brassard, et il est le même joueur », regrette-t-il.

Parfois dépassé par les événements

Leader technique et mental du Brésil, Neymar doit être exemplaire dans son attitude selon l’ancien milieu défensif. « Tout ce qui touche à Neymar prend immédiatement des proportions démesurées. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’a pas été parfois dépassé par les évènements. Il doit changer certaines choses, même si nous aimons tous la façon dont il dribble, la manière dont il joue », signale-t-il.

Problèmes de comprotement

S’il est un joueur indispensable au Barça, Neymar s’est signalé ces dernières semaines par un comportement parfois limite. Il s’est ainsi accroché avec Antonio Barragan du FC Valence, lui administrant une claque. Il s’en est pris également à un coéquipier, Jordi Alba, en l’insultant. Lui sont enfin reprochés ses simulations, son jeu parfois peu altruiste ou les reproches qu’il peut adresser à ses coéquipiers.

Reste à savoir si Dunga franchit le pas et enlève le brassard à Neymar. Surtout à moins de quinze jours de la Copa América qui aura lieu aux États-Unis, et où le Brésil joue gros…