Dans l'actualité récente

Bundesliga : et à la fin c’est le Bayern qui gagne...

Voir le site Téléfoot

RTX4RI91
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-02-17T16:33:49.961Z, mis à jour 2018-02-18T10:52:17.158Z

Les leaders du championnat ont tremblé sur la pelouse de Wolfsburg. Mené 1-0 dès l’entame de la rencontre, les Bavarois ont su inverser la tendance après la pause, même privés de plusieurs titulaires.

En prévision de la rencontre en Ligue des Champions contre le Besiktas mardi, Heynckes avait décidé de faire tourner son effectif. Au coup d’envoi, Robert Lewandowski, Thomas Muller, Mats Hummels, David Alaba, Jérôme Boateng et Joshua Kimmich prenaient place sur le banc. Le début du match s’en ressentait avec une équipe bavaroise pas vraiment concentrée.


Les 30 premières minutes, le point faible du Bayern ?

Dès la 8ème minute, Wolfsburg, 13ème au classement trouvait le chemin des filets suite à une combinaison de mauvaises décisions de la défense munichoise. Sur un corner joué à deux, Yunus Malli trouvait la tête de Daniel Didavi qui profitait d’un très mauvais marquage ainsi que d’une faute de main d’Ulreich, le portier du Bayern.

Cette mauvaise entame de la rencontre n’est pas une nouveauté pour le Bayern. Contre Schalke (2-1) les hommes de Heynvkes ont aussi pris un but en première période, alors que contre Hoffenheim (5-2) ils ont été menés 0-2 au bout de 12 minutes tout comme contre le Werder Brême (4-2) où ils ont aussi concédé l’ouverture du score à la 25ème minute. Même constat contre le Bayer Leverkusen, où les coéquipiers de Tolisso étaient menés à la pause (ouverture du score à la 32ème minute). Contre Wolfsburg, le même schéma s’est reproduit avec un but rapide contre le Bayern, dont la réaction n'est intervenue qu'après la pause.



Robben et une histoire de pénalty...

Sous l’impact d’un Corentin Tolisso qui  a haussé son niveau de jeu en seconde période, le Bayern s’est montré très menaçant. Restant sur 9 succès consécutifs en Bundesliga, les leaders du championnat allemand ont cru revenir au score suite à un pénalty accordé suite à une faute incontestable sur Tolisso à la 55ème minute.  Mais la tentative de Robben était repoussée par Casteels. 

Muller, rentré quelques minutes plus tard reprenait le jeu à son compte pour servir le Néerlandais qui débordait et centrait pour Wagner qui égalisait (1-1, 64ème) . Alors qu’on se dirigeait vers un nul entre les deux équipes, c’est un nouveau pénalty qui changeait la donne. Robben encore lui était victime d’une faute en pleine surface dans les derniers instants du match. Rentré 10 minutes plus tôt Lewandowski donnait les 3 points au Bayern (1-2, 90ème+1). Il inscrit là son 20ème but en championnat pour porter la série de victoires consécutives du club à 10. Même mené à la pause, lors d'un match du Bayern Munich,  à la fin le nom du vainqueur ne change pas...