Bundesliga : le Bayern chute, un derby de la Ruhr complétement fou

Voir le site Téléfoot

Pierre-Emercik Aubameyang - Borussia Dortmund
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-11-25T20:49:55.218Z, mis à jour 2017-11-26T15:19:43.790Z

Le Borussia Dortmund a trouvé le moyen de signer un match nul face à Schalke après avoir mené 4 à 0. Le Bayern, de son côté, a chuté.

Tandis que Dortmund et Schalke nous ont offert un derby de la Ruhr complétement fou avec un rebondissement rarement vu, le Bayern Munich a stoppé sa série de neuf victoires consécutives en chutant sur la pelouse de Mönchengladbach.

Fin de série pour le Bayern

Les séries sont ainsi faites pour se terminer. Mais le Bayern Munich, qui restait sur neuf victoires de rang toutes compétitions confondues, aurait sans doute voulu prolonger la sienne à quelques jours du choc face au PSG sur la scène européenne. Les hommes de Jupp Heynckes, venu en sauveur après le licenciement de Carlo Ancelotti, ont chuté sur la pelouse du surprenant Borussia Mönchengladbach. Les Bavarois ont cédé face à un penalty d'Hazard (39e) et un but de Ginter (44e). Arturo Vidal a voulu sonner la charge en réduisant le score (74e) mais le mal était fait et il y avait un vrai manque d'efficacité du côté du Bayern.

A cause de cette deuxième défaite en championnat, la première depuis la claque reçue face au PSG en Ligue des Champions, le Bayern Munich ne compte plus que trois points d'avance sur son dauphin, le RB Leipzig. Le Borussia Mönchengladbach, lui, réalise une excellente opération en se hissant à la quatrième place, à cinq longueurs de sa victime du soir.

Un derby fou

Quelques heures auparavant, les joueurs du Borussia Dortmund et de Schalke ont proposé un spectacle retentissant à l'occasion du derby de la Ruhr. Le BVB, qui menait 4 à 0 à la 25e minute, pensait passer un samedi tranquille et victorieux mais c'était sans compter la réaction adverse en deuxième période. Burgstaller (61e), Harit (65e), Caligiuri (86e) et Naldo (90e) ont effectivement répondu à Aubameyang (12e), au but contre son camp de Stambouli (18e), à Götze (20e) et à Guerreiro (25e). Les supporters de Dortmund, venus en masse au Signal Iduna Park, n'en croyaient pas leurs yeux. Réduite à dix après l'expulsion d'Aubameyang, leur équipe, éliminée de la Ligue des Champions, n'a pas su tenir face au troisième du championnat. Le BVB est vraiment dans le dur en ce moment.


Plus d'actualité