Bundesliga : Le Bayern se fait peur, mais renverse Hoffenheim

Voir le site Téléfoot

Capture d’écran 2018 01 27 à 17 57 18
Par Christopher LE CAËR|Ecrit pour TF1|2018-01-27T16:52:25.199Z, mis à jour 2018-01-27T17:13:01.953Z

Mené de deux buts, le Bayern Munich s’est finalement imposé face à Hoffenheim (5-2) samedi. Dortmund évite le pire en arrachant le nul face à Fribourg (2-2).

Le public de l’Allianz Arena n’était pas habitué à ça. Le Bayern Munich mené 2-0 à la maison après seulement douze minutes de jeu, voilà qui avait de quoi surprendre. Passé l’égarement du début de match, les Bavarois ont su inverser la tendance pour glaner un 16e succès en Bundesliga cette saison (5-2 face à Hoffenheim), lors de la 20e journée du Championnat.

Avec Coman et Tolisso

Munich s’est fait peur et a bien failli mettre fin à son impressionnante série de 31 rencontres sans défaite dans son écrin (25 victoires et 6 nuls). La faute à une entame de match complètement ratée. Kimmich concédait un pénalty. Ulreich remportait son face à face avec Gnabry, mais Uth avait suivi pour ouvrir le score (0-1, 3e). Dans la foulée, Gnabry profitait des largesses de la défense munichoise pour crucifier Ulreich d’une frappe sèche à l’entrée de la surface (0-2, 12e). Le coup de tonnerre avant la révolte, amenée par « die Französen » (les Français) de Munich. Titulaires, Kingsley Coman et Corentin Tolisso ont remis les locaux sur de bons rails. Le premier s’amusait côté gauche avant de centrer au second poteau pour l’ancien Lyonnais qui remisait pour Kimmich. La frappe du défenseur était déviée dans la cage par l’inévitable Lewandowski, pour son 18e but de la saison (1-2, 20e). Une tête victorieuse de Jérôme Boateng sur corner (25e) ramenait les deux équipes à égalité à la pause (2-2). 

7 à la suite

La formation de Jupp Heynckes appuyait sur l’accélérateur au retour du vestiaire. Coman, intenable sur son aile, était cette fois-ci à la conclusion, d’un joli tir du droit dans le petit filet opposé (3-2, 63e). Vidal, de la tête sur corner, inscrivait le 4e but, confirmé par la Goal Line Technology (4-2, 63e). Entré en fin de match, Sandro Wagner parachevait l’oeuvre du Bayern (90e). Munich continue de survoler la Bundesliga et enchaîne un 7e succès de rang, toutes compétitions confondues.

Pendant ce temps, Dortmund n'avance pas...

Munich rit et Dortmund fait grise mine. Au Signal Iduna Park, le Borussia de Pierre-Emerick Aubameyang, titulaire samedi, mais aux velléités de départ, n’a pu faire mieux qu’un nul face à Fribourg (2-2). Et ça aurait pu être bien pire pour le BVB qui a évité la défaite de justesse grâce au but de son défenseur Jeremy Toljan dans le temps additionnel (90e+3). Kagawa avait pourtant ouvert le score pour Dortmund (9e). Mais Nils Petersen, le capitaine du SCF, avait calmé les ardeurs des locaux (21e et 68e)… avant cette égalisation miraculeuse. Vainqueur à Stuttgart (2-0), Schalke 04 est le nouveau dauphin du Bayern au classement.