Bundesliga : les mauvais chiffres du Bayern [Vidéo]

Voir le site Téléfoot

RTS12U9B
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2019-02-02T20:04:09.971Z, mis à jour 2019-02-02T20:04:12.264Z

Battu par le Bayer Leverkusen, le Bayern voit ses chances de conserver sa couronne s’amenuiser. Cette défaite confirme que les Bavarois ne sont pas autant en réussite que lors des saisons précédentes.

Alors que les joueurs de Niko Kovac n’avaient plus perdu depuis le début du mois de novembre et leur déplacement à Dortmund, les Munichois se sont inclinés contre le Bayer Leverkusen 3-1 malgré un score à leur avantage à la mi-temps. Troisième de Bundesliga les Bavarois se sont déjà inclinés à quatre reprises soit autant que lors de la précédente saison.


4 défaites, autant que lors de l’intégralité de la dernière saison

Au bout de 20 matches de championnat, le constat est amer pour le Bayern. La défense de son titre risque de s’avérer compliquée avec certes seulement 7 points de retard sur le Borussia que les Munichois retrouveront par ailleurs lors de la 28ème journée en avril.

Mais c’est en comparaison avec les précédentes saisons qu’il est compliqué de croire à un septième titre consécutif pour les coéquipiers de Robert Lewandowski. L’an dernier, ils avaient été champions avec 4 défaites, soit autant que lors de l’exercice actuel. En 34 journées en 2017/2018, la défense bavaroise avait pris 28 buts soit seulement 5 de plus que cette saison.




Le pire Bayern depuis 2012

En 2015/2016 et 2016/2017, le Bayern n’a perdu que deux matches à chaque fois n’encaissant respectivement que 17 et 22 contre déjà 23 cette saison en 14 rencontres de moins ! En 2012/2013 puis 2013/2014, Franck Ribéry et les Bavarois avaient fait sensiblement pareil avec respectivement une et deux défaites.

Et si en 2014/2015 les Munichois s’étaient inclinés à cinq reprises, cela reste à relativiser puisque trois de ses défaites étaient intervenues lors des quatre dernières journées quand tout était déjà joué. Lors de cette saison, le club avait été champion avec 79 unités, son plus mauvais total lors des six précédentes années. Mais pour obtenir un tel nombre de points cette année, les champions en titre doivent remporter au moins 12 des 14 matches qu’il reste à disputer. Possible certes, mais dur à imaginer.