Bundesliga: Naby Keita voit trois fois rouge

Voir le site Téléfoot

Naby Keita
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-10-26T10:46:02.437Z, mis à jour 2017-10-26T10:46:03.337Z

Expulsé pour la troisième fois en sept matches, Naby Keita traverse un début de saison compliqué sous les couleurs du RB Leipzig. Du coup, son transfert déjà acté pour Liverpool en juillet prochain commence à agacer dirigeants et supporters.

Le joueur du RB Leipzig, Naby Keita, qui rejoindra Liverpool l'été prochain, a été expulsé, mercredi soir, lors du deuxième tour de la Coupe d'Allemagne face au Bayern Munich (1-1, victoire du Bayern aux tirs au but 5-4). C'est la troisième fois en sept matches cette saison que le joueur de 22 ans voit rouge.

Trois rouges en sept matches !

A ce rythme, la saison pourrait être très longue pour Naby Keita. Et pour ses dirigeants également. Le talent guinéen de 22 ans, poumon de l'entre-jeu du RB Leipzig, n'entame pas de la meilleure façon ce qui sera sa dernière saison sous le maillot du club allemand (il a été recruté pour 61M€ par Liverpool qu'il rejoindra en juillet prochain). La raison ? Une statistique qui pourrait bien faire peur à ses futurs patrons. Avec son expulsion hier soir en coupe d'Allemagne face au Bayern Munich, Naby Keita reste sur une incroyable série de trois expulsions en sept matches (!).

Entre combativité et agressivité

La série a débuté lors de la réception du Borussia Monchengladbach en Bundesliga, le 16 septembre dernier (2-2) à cause d'un tacle à hauteur de visage. Elle s'est poursuivie lors du match éliminatoire pour le Mondial 2018 contre la Tunisie avec la sélection du Guinée (défaite 4-1 à domicile), le 7 octobre, à cause d'un geste de bras jugé trop dangereux. Et enfin, ce mercredi 25 octobre, lors de l'élimination de Leipzig en Coupe d'Allemagne - aux tirs au but - par le Bayern Munich (1-1) pour deux cartons jaunes jugés sévères par la presse allemande.

Nerveux aussi à l'entraînement

Trois rouges récoltés dans des circonstances différentes donc mais qui traduisent une réelle nervosité du milieu du l'équipe actuelle troisième du championnat allemand. Une nervosité déjà entrevue en entame de saison (le 24 juillet) lors d'une altercation avec son coéquipier Diego Demme à l'entraînement manquant de blesser grièvement ce dernier au genou. Si l'on ajoute à cela, un physique fragile qui lui a notamment fait manquer le rendez-vous de la Ligue des champions le 14 septembre face à Monaco, la dernière année de l'international guinée en Allemagne prend des allures de saison galère.