L'oeil de Téléfoot - Ici c'est Paris : quand le PSG s'efforce d'être maître de sa région

Longtemps, l'hégémonie du PSG a été bousculée sur ses propres terres. Les meilleurs joueurs franciliens filaient à Lyon, Rennes ou Monaco, le public ne suivait pas forcément, les clubs amateurs et les pouvoirs publics voyaient le grand frère d'un œil méfiant. Aujourd'hui, le Paris Saint-Germain s'efforce d'asseoir son influence locale.

C'est son slogan qui le dit. Depuis son rachat par le fonds d'investissement qatari QSI en 2011, le Paris Saint-Germain aspire à "rêver plus grand". Plus grand, autrement dit plus loin, d'où une stratégie de développement axée en grande partie sur l'international. Marketing et communication en anglais, espagnol ou même mandarin ; recrutement de joueurs et d'entraîneurs étrangers ; stages de pré-saison et tournois d'exhibition aux quatre coins du monde…

Pogba et Mbappé ont échappé au PSG

Voilà pour la priorité. Mais, très vite, le PSG s'est rendu compte qu'il lui était impossible de sauter une étape. Autrement dit, de conquérir d'autres territoires avant d'être véritablement maître dans le sien. Et le chantier était suffisamment ardu pour le prendre au sérieux. En région parisienne, le Paris Saint-Germain a ainsi longtemps été perçu comme un "ogre" un peu méprisant, venu d'un autre monde et pas franchement en phase avec la réalité locale, ni très inséré sur le territoire où il recrute son public.

Ce constat porte en lui quelques conséquences nocives. Exemple dans le domaine du recrutement. Pendant des années, le PSG a échoué à mettre la main sur le vivier francilien, qui constituait pourtant l'un des plus gros bassins de footballeurs au monde. L'exemple de Paul Pogba, pur produit de la région, formé à Roissy-en-Brie puis à Torcy, est resté en travers de la gorge des dirigeants parisiens. Quelques années plus tard, c'est Kylian Mbappé, pourtant bien connu des recruteurs, qui a filé à l'AS Monaco après sa formation à Bondy et à l'INF Clairefontaine.


A commencer par le club, explique celui qui fut aussi journaliste et directeur des sports de Canal+ : "En région parisienne, on a actuellement un des plus grands viviers de France en matière de jeunes joueurs. Et paradoxalement, peu de joueurs issus de la région sont passés par le PSG. Il fut un temps où le PSG n'a pas suffisamment travaillé sa préformation et sa formation. Là, le fait de proposer un outil extraordinaire va les aider dans ce sens. Il y a un vivier énorme, ils vont pouvoir en profiter encore plus." Ce qui, à terme, devrait leur être utile pour rêver plus grand.

Vidéos associées

L'interview "Qui est le plus" de Raphaël Varane
47s
Exclu - Lundi 19/09/16 - 18:36
Onze type : Les joueurs le plus souvent blessés
1m55
Exclu - Jeudi 13/10/16 - 19:23
Top 10 : Les meilleurs buteurs du PSG en Coupe d'Europe
1m50
Exclu - Jeudi 20/10/16 - 18:15
Teaser : Areola comme vous ne l'avez jamais vu
57s
Exclu - Vendredi 21/10/16 - 19:22
38s
Exclu - Vendredi 11/08/17 - 16:30
1m01
Exclu - Vendredi 28/04/17 - 15:00
1m48
Exclu - Mardi 26/04/16 - 15:59
58s
Exclu - Vendredi 19/05/17 - 06:00
59s
Exclu - Mercredi 26/04/17 - 10:13
58s
Exclu - Mercredi 26/04/17 - 20:00
1m01
Exclu - Jeudi 18/05/17 - 10:08
1m05
Exclu - Lundi 25/09/17 - 15:16
1m01
Exclu - Vendredi 28/04/17 - 08:00
1m01
Exclu - Lundi 22/05/17 - 14:25
7m
Exclu - Jeudi 14/02/19 - 19:23
1m01
Exclu - Mardi 25/04/17 - 11:03
1m01
Exclu - Jeudi 27/04/17 - 11:00
1m01
Exclu - Vendredi 28/04/17 - 20:00
2m48
Exclu - Lundi 24/10/16 - 16:06
1m01
Exclu - Mercredi 17/05/17 - 15:00

News associées