Le Cameroun renverse l'Egypte et remporte la CAN 2017 !

Voir le site Téléfoot

Le Cameroun remporte la CAN 2017
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-02-05T22:00:22.261Z, mis à jour 2017-02-05T22:00:27.683Z

Quinze ans après leur dernier sacre, les Lions indomptables règnent à nouveau sur l'Afrique. A Libreville au Gabon, le Cameroun a battu l’Égypte (2-1). Vincent Aboubakar a marqué le but de la victoire dans les dernières minutes.

Les Lions indomptables rugissent à nouveau ! Qui l'eut cru, il y a quelques semaines ? Rappelez-vous : huit Camerounais, parmi lesquels notamment Eric Choupo Moting (Schalke 04), Joël Matip (Liverpool), Ibrahim Amadou (Lille) ou encore André Zambo Anguissa (Marseille) refusaient la sélection pour la CAN 2017. Pire : en 2015, le Cameroun était éliminé de la CAN piteusement. Et en 2014, c'est une équipe déchirée (grève pour une histoire de primes, bagarres...) qui était balayée au premier tour du Mondial. Ces coups durs appartiennent désormais au passé. Ce 5 février, le Cameroun a remporté la CAN 2017.

L’Égypte assommée par Nkoulou

Les Pharaons égyptiens avaient pourtant pris cette finale disputée à Libreville au Gabon par le bon bout. Mohamed Salah, la star de l’Égypte, a déclenché la première occasion des siens en butant sur Fabrice Ondoa, le portier camerounais (2e). Le stratège égyptien a eu plus de chance ensuite : son décalage parfait a été bien exploité par Mohamed Elneny. L'attaquant ne s'est pas posé de question et a ouvert le score d'une frappe puissante dans un angle fermé (22e). A la pause, les Lions indomptables étaient logiquement menés. Trop timorés, ils ont laissé la main à leurs adversaires.

Mais Hugo Broos, le sélectionneur du Cameroun, a opéré un coaching parfait. A la 31e minute, après la blessure d'Adolphe Teikeu, le Belge a fait entrer en jeu Nicolas Nkoulou. Et c'est en seconde période que le défenseur a fait la différence. A la 59e minute, après un corner, Benjamin Moukandjo a vu le cuir revenir dans ses pieds. Son nouveau centre a atterri directement sur le crâne de Nkoulou, impérial dans les airs. Le Lyonnais a catapulté le ballon au fond des filets d'Essam El Hadary.

Aboubakar libère les Lions indomptables

Quelque peu éteints en seconde période, les Égyptiens ont payé cash leur manque. Et c'est un autre remplaçant, Vincent Aboubakar, qui a porté le coup de grâce. L'attaquant est entré en jeu à la 46e minute à la place de Robert Ndip Tambe. Et c'est à la 88e minute qu'il a décidé d'entrer dans l'histoire. Sur un long ballon de Sébastien Siani, Aboubakar a pu contrôler de la poitrine  à l'entrée de la surface. La suite ? Un geste splendide : d'un coup du sombrero, le n°10 camerounais a effacé Omar Gaber avant de marquer d'une puissante demi-volée du pied droit. Un but magnifique pour offrir la victoire au Cameroun !

Le dernier sacre des Lions indomptables remontait à 2002, à l'époque de Samuel Eto'o, Patrick Mboma, Rigobert Song, Marc-Vivien Foé... Leurs successeurs s'appellent donc Vincent Aboubakar, Nicolas Nkoulou, Benjamin Moukandjo (meilleur joueur de la finale), Fabrice Ondoa, Christian Bassogog... C'est la 5e CAN de l'histoire du Cameroun, deuxième nation la plus titrée après... l’Égypte (7 CAN). Les Pharaons, qui n'avaient encaissé qu'un seul but avant la finale, vont ruminer cet échec longtemps, mais leur performance reste belle. Eux aussi ont connu une longue traversée du désert ces dernières années. En 2008, ils l'avaient emporté sur le Cameroun. Cette fois, ce sont les Lions indomptables qui rugissent. Dans deux ans, les rois d'Afrique remettront leur titre en jeu à domicile.